Bonjour à tous, mes amis

Je vais vous parler de ma passion, mais cette fois de manière un peu plus technique (rien de méchant rassurez-vous) Un grand dossier en plusieurs parties, dont voici ce matin la première. Il y aura 3 parties.

J'espère que cela vous aidera à mieux comprendre ma passion et ainsi pouvoir la respecter un peu plus. 
Bonne lecture, mordo.

 

Afin de mieux comprendre la filière des déchets de papier et carton, il est nécessaire de connaître leur composition. Le papier et le carton sont deux matériaux fibreux de composition identique. Le grammage de ces matériaux (en g/m2) permet de définir plus précisément le terme « papier » ou « carton » à employer. Le terme « papier » sera réservé aux matériaux à faible grammage (inférieur à 180 g/m2). 
La fibre cellulosique est un composant majeur du papier et carton, les principales sources de fibres cellulosiques utilisées dans l'industrie papetière sont les suivantes : 

  • Les sous produits du bois : L'industrie papetière tire sa matière première vierge des sous produits du bois non utilisés par l'industrie du bois et de l'ameublement . Le bois utilisé provient donc : 
        - des petits bois d'éclaircies et d'entretien des forêts 
        - les houppiers, c'est à dire les cimes des arbres non utilisées pour la charpente et la menuiserie 
        - les sous produits de la première transformation du bois comprenant les délignures, plaquettes, dosses, copeaux...
  • Papier et cartons récupérés : Les Papiers et Cartons Récupérés (PCR) représentent la matière première majoritaire de l'industrie papetière. Ils sont issus des chutes de fabrication, des collectes auprès des ménages, des industriels et des commerçants, des invendus. Les PCR sont utilisés dans la production du papier et carton en remplacement complet ou partiel des fibres cellulosiques vierges extraites du bois. Les papiers et cartons récupérés ont représenté 58,2% des fibres utilisées dans l'industrie papetière en 2002. 100 tonnes de papier et cartons récupérés permettent de produire 90 tonnes de pâte recyclée, pour la fabrication de carton. 
  • Matières annexes : elles permettent de conférer aux papiers des caractéristiques adaptées aux différentes utilisations du papier. Certaines matières augmentent la blancheur et l'opacité, d'autres confèrent des caractéristiques d'imperméabilité et de résistance.
Le symbole de la boucle de Möbius est largement répandu. L'utilisation de ce symbole n'est permise que pour deux significations bien différentes, soit « recyclable », soit « contient du recyclé ». dans ce dernier cas, la teneur en fibres cellulosiques de récupération doit être indiquée à l'intérieur de la boucle.
Fin de la première partie, j'espère que ça vous a plu !