Battre le fer médiatique pendant qu'il est encore chaud. C'est le point de vue de Mark Rein, l'homme fort du studio du moment, Epic. L'Unreal Engine 4 est sur toutes les lèvres, il sera bientôt entre vos mains. "Sûrement l'année prochaine, je ne sais pas quand exactement" siffle Rein, un peu évasif. Visiblement, cette décision ne dépend pas de lui.
 
A l'exemple du hit planétaire Gears of War, la prochaine production d'Epic pourrait être le faire valoir d'une console nouvelle génération à la demande d'un constructeur. Tous les regards se tournent naturellement vers Microsoft dont la Xbox Durango est pronostiquée pour fin 2013.
 
"Il est important pour nous d'avoir notre jeu star. Ce jeu est prétexte au développement de notre moteur 3D, à l'exemple de notre franchise GoW il appartient à notre partenaire de donner le top départ" se défend le patron du studio américain. Ce monstre de puissance - intimidant de prime abord - n'a pas pour autant vocation d'être exclusif à Epic. "Au moins deux titres utiliseront l'UE4" , ils serviront à n'en pas douter de vitrine technologique chargés de produire des effets 3d révolutionnaires.
 
On ne change pas une recette qui gagne.