Les hommes forts d'Epic n'ont pas leur langue dans leur poche comme souvent enflammés par l'annonce de nouveaux produits hightech, iPad 3 en tête. Les caractéristiques techniques ont semble-t-il fait l'effet d'une bombe dans l'industrie du jeu vidéo, créant des remous en propulsant une fois de plus Apple comme futur constructeur au côté du trio composé de Microsoft, Nintendo et Sony.
 
C'est surtout Mark Rein qui aime mettre à l'épreuve ses clients, insatisfait des spécifications provisoires qui circulent en ce moment au niveau de la Xbox 720 équipée d'une modeste puce graphique et des ambitions à rebours d'un Nintendo qui se contente d'adopter avec 7 ans de retard la HD. La démo Samaritain projetée l'année dernière avait pour but de dessiner le cahier des charges imposé aux constructeurs : << cette démo était une lettre d'amour que nous leur avions adressée nous les poussons à aller très loin, parce que s'ils ne le font pas, ils se feront bouffer par Apple >> tempête Rein.
 
Le nouvel iPad a donné l'occasion à Epic d'ajouter une pression supplémentaire en déclarant que la tablette était bien plus puissante que les consoles HD, signifiant aux concernés qu'il est temps de lever le voile sur la relève au lieu de temporiser. Enfin, la démo cette fois temps réel et tournant sur l'Unreal Engine 4 a été montrée au GDC, événement se déroulant hélas sous le sceau de la confidentialité : << on nous l'a imposé >> se désole Rein. Qui ? Microsoft ?