Philippe Cardon, le nouveau directeur général de PlayStation France s'était fait discret depuis sa nomination début juin, remplaçant Georges Fornay après avoir piloté la filiale de Sony pendant 16 années. L'édition en ligne du magazine Le Point publie aujourd'hui un entretien dans lequel deux points importants ont été abordés. La PlayStation 4 et la PS Vita.

Au sujet du nouveau format de poche, Philippe Cardon a une lecture optimiste ce que d'aucuns qualifient de véritable naufrage de la console portable au Japon : << il faut relativiser les choses et garder son calme (sic). Les jeux disponibles au lancement au Japon ne correspondent pas à la typologie du public japonais. >> Pour le directeur général, il lui manque simplement : << Monster Hunter S'il avait été là dès la sortie dans l'archipel, l'histoire aurait été différente. >> Il se veut rassurant sur la commercialisation de la PS Vita en Europe : << l'adéquation jeu/console au moment du lancement européen sera meilleure qu'elle ne l'a été pour le Japon. >> La sortie en début d'année de la console de poche de Sony n'est pas un problème :  << il y a beaucoup de Noël dans la vie d'une console. >>

En ce qui concerne l'éventualité d'une PlayStation 4 lors de l'édition 2012 du prochain salon de l'E3, le dg de PS France se veut catégorique : <>

Pour prendre connaissance de l'intégralité de l'entretien, cliquez ici.