Les bouillonnants cerveaux derrière les meilleurs moteurs 3D du moment (CryEngine, Unreal Engine) critiquent à l'unisson les performances techniques des prochaines consoles, bien en deçà de leurs attentes. Dernière illustre personnalité à s'inviter dans cette attaque en règle, John Carmack (Id Tech). Au grand dam des constructeurs, ces acteurs d'importance montrent du doigt le timide saut technologique des PlayStation Orbis et Xbox Durango : "je ne suis pas très emballé par ce que je vois" se désole Carmack dans les colonnes de GI.biz.
 
Les fabricants de console ne laissent rien filtrer de leur projet si ce n'est accorder à quelques privilégiés l'accès à des informations ultra-confidentielles. Sensibilisés très en amont, les programmeurs stars de l'industrie peuvent émettre un jugement général. Dans ce cas de figure, rien ne les interdits d'agiter le chiffon rouge des attentes déçues : "prenez exemple sur Halo tournant avec une fréquence fixée à 30 hertz et sous une résolution de 720p. Si vous augmentez le niveau à 1080p et la fluidité vous aurez une idée de ce à quoi ressemblera la next gen" s'offusque Karmack.
 
Epic avait le premier tiré la sonnette d'alarme mais son appel avait soulevé le doute sur la sincérité de ses propos. Le président du studio était alors en pleine tournée promotionnelle de l'Unreal Engine 4. Quelques semaines plus tard, c'était au tour du porte-parole de Crytek de pester contre le manque d'ambition des constructeurs. Du côté des éditeurs, un seul avait osé brisé l'omerta qui règne sur cette épineuse question. Electronic Arts parlait en effet "d'une pause" dans la course à l'armement technologique des nouvelles consoles de salon.