Sony est au centre de l'actualité aujourd'hui. Après l'acquisition officielle de Gaikai, une nouvelle fuite redonne de la voix aux futurs projets du géant de l'électronique grand public. C'est un CV un peu trop bavard posté sur Linkedln, l'équivalent professionnel de Facebook, qui offre une idée du calendrier de la mise en chantier de la PlayStation Orbis.
 
Le CV du demandeur d'emploi atteste d'une carrière de plus d'une décennie en tant que directeur du pôle R&D de SCEA, l'amenant à travailler sur PlayStation 2, PSP, Vita et une énigmatique "PlayStation nouvelle génération." Faisant visiblement fi du devoir de réserve qui pèse sur les cadres supérieurs ayant accès à des informations sensibles, l'ex-directeur mentionne sur son CV avoir programmé des librairies graphiques et la sécurisation des données entre août 2010 et avril 2012 en faveur de la PS Orbis.
 
C'est véritablement l'achat de Gaikai qui aura donné un coup d'accélérateur et avalisera la stratégie du géant japonais. Le moins-disant sur ses préparatifs, Sony affichait avec zèle son peu d'empressement : "le meilleur moment pour parler des nouvelles avancées technologiques ne se justifie que lorsque vous êtes en capacité d'effectuer un pas de géant par rapport à ce qui existe actuellement" déclarait il y a peu Andrew House, président exécutif de la branche américaine de Sony Computer. Le prochain rebond attendu serait donc le cloud gaming ?