Sommaire

Partie 1 : Les origines du Super-héros

Partie 2 : Blade

Partie 3 : Blade 2

Partie 4 : Blade Trinity

Partie 5 : L'héritage de Blade

Partie 1 : Les origines du Super-héros

Crée par le scénariste Marv Wolfman et le dessinateur Gene Colan, Blade est un héros de Comic book apparu en juillet 1973 dans The Tomb of Dracula n°10, édité par Marvel comics.

Tomb of Dracula 10, 1973, His Name is Blade!

L'émergence dans les années 1970 de héros noirs dans les Comic book n'est pas anodine : les producteurs de cinéma alimentaient alors la vague de la "Blaxploitation". Le déclencheur du phénomène "Blaxploitation" est un film tourné en 1971 avec un budget de 150 000 dollars, Sweet Sweetback's Baadasssss Song, qui rapporta plus de 15 millions de dollars.

Tomb of Dracula 42 - Blood - Vampires - Castle - Soldiers - Guns

Suite à ce succès, les maisons de production acceptent de placer des personnes de couleur dans tous les médias à un rythme effréné, puisque cela rapporte de l'argent. Si le héros John Shaft est mis à toutes les sauces dans des romans populaires et des films, Blade investit le genre "horreur" et devient la version noire du vieux professeur Van Helsing, chargé de combattre Dracula.

 Marvel suit donc le mouvement en proposant en quelques sorte un quota minimal de héros noirs afin d'élargir son public (Blade, mais aussi Sam Wilson le Faucon, Luke Cage et la Panthère Noire chez Marvel ; Black Lightning et John Stewart chez DC Comics). Et de fait, la communauté Afro-américaine disposait auparavant de très peu de repères propices à une identification et à une revalorisation de son image.

 L'émergence de personnages différents des blancs atlhétiques comme Batman, Superman et Captain America est à rapprocher de la première Super-héroïne féminine, Wonder Woman. Le psychologue William Moulton Marston remarqua que les éditeurs utilisaient exclusivement des héros masculins avant la Seconde Guerre mondiale. En proposant l'idée d'une femme Super-héros, il bouscula les conventions et encouragea le lectorat féminin à acheter des Comic books. Blade suite la même logique, à la fois émancipatrice et commerciale.

 Lire la partie 2 de notre rétrospective sur la saga Blade

http://2.bp.blogspot.com/-Z_tL7S_oyLw/UnFV2oOE4ZI/AAAAAAAAJ5g/h41n35CofzA/s1600/tod+10+blade.jpg