D'après Wikipédia : "Le giallo est un genre de film d'exploitation,
principalement italien, à la frontière entre le cinéma policier, le
cinéma d'horreur, le fantastique et l'érotisme qui a connu son heure de
gloire dans les années 1960 à 1980"

Je suis Vivant (ou La Courte nuit des poupées de verre) est un
giallo proche du cauchemar éveillé, où l'oppressant pèse une tonne. En
effet, le narrateur est mort ou plutôt laissé pour tel, en catalepsie.
Et c'est la folie qui le guette puisqu'on parle autour de lui, à la
morgue, d'une autopsie... C'est dans cette même morgue que son cerveau
va étaler, histoire de s'accrocher à l'existence, des flash-back pour
essayer de comprendre clairement la situation dans laquelle il se trouve...

Le rythme et le découpage du film auraient mérité plus de vivacité (le
déroulement du récit est parfois laborieux) mais l'ambiance et les
quelques plans très étonnant, qui trahissent une réalité perdue entre
vie et trépas, donnent au film une aura particulière fort appréciable.
Et le final est horrible !

Excellent test chez Devildead : http://www.devildead.com/indexfilm.php3?FilmID=1443