A tout seigneur, tout honneur, cette course méritait son propre article (et puis si je résumais tout dans un seul billet, celui-ci ferait quinze kilomètres de long ph34r.gif). New-York est sans doute la course qui aura été la plus mouvementée de cette deuxième partie de championnat, quand les autres courses auront été moins violentes, et se seront parfois plus jouées sur les erreurs personelles des uns et des autres. C'est parti pour New York, aka Death Race genre.png

 

New York circuit, full circuit

Une course qui commence en fanfare, avec un certain KlemK qui m'envoie dans les pneus...

 

... avant que son karma ne le punisse laugh0.gif

 

Klem est un artiste, un peintre, il aime en remettre une couche (et en enlever une sur ma bagnole ph34r.gif).

 

Un peu plus loin, Vermine se rate dans le virage de la muerte, mais a l'amabilité d'en faire profiter Meuble et sa 207 rouge.

 

Toujours dans les bons coups, j'arrive comme une balle sans savoir que Vermine était là...ça surprend dirons-nous laugh0.gif

 

I believe I can fly...

 

Le virage de la muerte le retour, avec cette fois-ci dans les rôles principaux, Jack et Meuble biggrin.gif Un accident qui coûtera sa première place à Jack.

 

Résultat, passage obligatoire dans les stands pour les deux, ou après avoir apparemment maté trop de DBZ, ils tentent une fusion ohmy.gif

 

Jack aux stands, c'est Pandchou, l'homme qui laggait à l'oreille des Xbox, qui s'empare de la première place et tiendra sa victoire, malgré la remontée du Bauer volant. Et Pandchou de chanter: If I can make it there, I'll make it anywhere...whistling.gif

 

 

A l'arrière, derniers dépassements, avec le rattrapage par mes soins d'un Vermine en sale état. Klem, à l'arrière-plan, fera rapidement de même.

 

 

Suite et fin pour ce wekend happy.gif