Quel est le point commun entre Spelunky, Hotline Miami et Risk of Rain ? Oui, des jeux indépendants. Hum, oui, old school. Quoi d’autres ? Difficiles, oui mais… Allez, un petit effort ! Vous ne voyez toujours pas ? Si je vous dis que ces trois jeux ont tous été développés avec le même moteur de jeu, j’espère que cela vous met sur la piste. Vous avez trouvé ? Pourquoi cet air dubitatif? C’est la vérité : ils ont tous les trois été développés avec Game Maker ! Malgré son apparence simpliste, Game Maker est en réalité un moteur de jeu très puissant derrière de nombreuses productions indépendantes. Envie d’en savoir plus ? Petit tour d’horizon de ce moteur qui en a dans le ventre (même du GTA).

Petit rappel historique

Avant d’aller plus loin, un petit rappel historique s’impose. 

Originellement nommé Animo, l’outil de création de jeu Game Maker développé par Mark Overmars a vu le jour en 1999 avec la sortie de sa première version publique. 

Ce n’est qu’en 2007, et six versions plus tard, que Mark Overmars annonce un partenariat avec la société écossaise Yoyo Games présidée par Sandy Duncan (ex vice-président de Xbox Europe). Ce partenariat va permettre à Game Maker de se développer plus rapidement et de proposer un véritable site web à sa communauté avec, entre autres, l’hébergement gratuit des jeux créés avec l’outil.

Enfin, en 2012, Yoyo Games annonce la sortie de Game Maker : Studio. Une nouvelle version destinée aux développeurs professionnels qui propose un développement multiplateforme rapide. La même année, un accord est également conclu avec Valve qui propose aujourd’hui toute la gamme de produits Game Maker : Studio sur sa plateforme de téléchargement Steam.

Game Maker, c'est quoi ?

Game Maker a initialement été conçu pour les développeurs amateurs afin de leur permettre de créer leurs propres jeux sans connaître un langage de programmation. Un jeu peut donc être entièrement créé à l’aide d’actions que l’on ajoute depuis l’interface Drag & Drop (glisser-déposer). 

Game Maker propose également un langage de script, le Game Maker Language (GML), qui permet aux développeurs de créer des jeux plus avancés.

L’un des gros avantages de Game Maker, outre le fait qu’il est simple à utiliser, est qu’il propose des modules d’export (payants) pour différentes plateformes tels que Windows Phone, IOS, Android, etc. Vous ne développerez de cette manière qu’un seul jeu pour plusieurs plateformes.

 Quels types de jeux peut-on développer ?

 Bien qu’il soit possible de développer des jeux 3D, Game Maker est avant tout utilisé pour la création de jeux 2D. Jeu de plateformes, d'aventure, de réflexion ou encore  shoot 'em up, la seule limite est votre imagination !

Si vous souhaitez voir un aperçu de jeux créés avec cet outil (autres que Spelunky, Hotline Miami ou Risk of Rain), je vous invite à vous rendre sur le Showcase : https://www.yoyogames.com/showcase

Les différentes versions disponibles

Game Maker : Studio existe en plusieurs versions dont une gratuite. C’est cette dernière que nous utiliserons dans le cadre du tutorial. Cette version propose les mêmes fonctionnalités de bases (à quelques exceptions près) que les versions payantes si ce n’est qu’elle vous limite dans le nombre de ressources utilisables. Par exemple, vous ne pourrez utiliser que 20 sprites et 15 objets (je reviendrai sur ces notions) dans vos projets. Ce qui est largement suffisant pour créer vos premiers jeux.  Cette version gratuite, vous propose déjà d’exporter votre jeu sous la forme d’un exécutable Windows ou Mac OS X mais également sous la forme d’une application Windows 8.

La version Standard est proposée à 49$ et, contrairement à la version gratuite, vous permet d’utiliser un nombre de ressources illimitées. La version Professional offre de nouvelles fonctionnalités (comme des options pour le travail en équipe) et est disponible à 99$. La dernière version, la Master Collection, offre la possibilité d’exporter sur toutes les plateformes supportées par Game Maker (Android, IOS, Windows Phone, HTML5 etc.) et est proposée à 799$. Il faut également savoir que ces modules d’export peuvent être achetés séparément avec la version Professional.

Vous pouvez retrouver ces informations et télécharger la version gratuite à partir du site officiel : https://www.yoyogames.com/studio

Game Maker : Studio peut également être installé à partir de Steam. Vous bénéficierez de cette manière de la possibilité d’exporter votre jeu vers le Steam Workshop. Pour ceux qui souhaiteraient acheter une version payante, sachez que toutes les versions ont participé aux dernières soldes de la plateforme de téléchargement de Valve et qu’il serait peut-être intéressant d’attendre les prochaines.

Du GTA dans Game Maker

Michael Dailly, qui a travaillé sur Lemmings et Grand Theft Auto du temps de DMA Design, est aujourd’hui responsable du développement et est en train de créer un moteur open-source de monde ouvert en 3D basé sur le premier GTA. Baptisé Your World, le projet est déjà bien avancé et permet de modifier la ville en temps réel ! Si vous souhaitez en savoir plus, direction le site officiel : http://yourworld.yoyogames.com/

 Et vous ?

En attendant, le début du tutorial, je vous invite à télécharger la version gratuite de Game Maker (depuis le site officiel ou Steam) et à l'installer.

Saviez-vous que Spelunky, Hotline Miamia et Risk of Rain avaient tous les trois été créés avec Game Maker ? Avez-vous joué à d'autres jeux créés sous Game Maker ?