Le palimpseste (du grec ancien παλίμψηστος / palímpsêstos, « gratté de nouveau ») est un manuscrit écrit sur un parchemin préalablement utilisé, et dont on a fait disparaître les inscriptions pour y écrire de nouveau. Cette méthode fut utilisée au Moyen Âge surtout entre le VIIe siècle et le XIIe siècle, par des copistes qui, le parchemincoûtant cher, réutilisaient d'anciens manuscrits pour y copier de
nouveaux textes. Pour cela, les vieux manuscrits étaient préalablement
désencrés ou effacés grâce à de la pierre ponce.

Le Palimpseste d'Archimède : Une copie de l'ouvrage d'Archimède La Méthode datant du IXe siècle (De la sphère et du cylindre ; De la mesure du cercle ; La quadrature de la parabole ; des corps flottants ; etc.), fut transformé en livre de prières au XIIIe siècle, à Constantinople.