Pour le financement participatif, très en vogue en ce moment, il existe Kickstarter, mais aussi Indie Gogo. Sur ces deux sites, on trouve des choses bizarres, des projets très mis en avant car créés par de grands noms, et d'autres beaucoup plus méconnus. Des fois, je tombe sur des trucs intéressants, alors je me suis dit que ça ne pouvait pas faire de mal d'en parler. C'est le cas avec Between Me and The Night, un jeu au catsing assez attirant, mais nous en reparlerons. Tout d'abord, un petit trailer.

Between Me and The Night est, a première vue, un jeu d'exploration teinté d'énigmes. Selon ses développeurs, le jeu traitera de l'inquiétude crée par les rêves, cette sensation que tout ce que l'on rêve est réel. C'est donc un jeu assez suréaliste, tentant de traiter de la santé mentale de son protagoniste, et de cette inquiétude permanente sur ce que doit être le réel, de la dualité entre la nuit et le jour, le bien et le mal, etc... Ainsi, le jeu se décompesera en deux phases, et si les promesses sont tenues, vos actions dans la maison devraient influer sur les phases de nuit. Le gameplay semble très inspiré des anciens point n' click, reste a savoir si il sera assez intéressant pour ne pas tomber uniquement dans de la contemplation sans enjeux ludiques.Celles ci auront un univers beaucoup plus fantasmé.

Alors, pourquoi Between Me and The Night m'a attiré l'oeil, et mérite le coup d'oeil, selon moi? Tout d'abord par son style graphique, très cartoon, mais avec un aspect vraiment inquiétant, dans la digne lignée de nombreux illustrateurs. Un style finalement assez commun dans le monde des illustrateurs, mais dont je raffole. L'équipe derrière le jeu est assez prometteuse, et c'est aussi pour ça que ce projet mérite votre attention. Le projet est mené par deux portugais, Joao Ortega et Tiago Louriero, assez inconnus, mais la patte graphique du premier prouve un certain talent. Ils sont suppléés par Karlos Garcia, un GD espagnol, et deux compositeurs très, très talentueux. Le premier, c'est David Garcia, qui a travaillé sur Deadlight et surtout l'exclusivité PS4 Rime. Le second est une femme, et il s'agit de Chipzel, la compositrice du diabolique Super Hexagon.

Between Me and The Night demande 70.000$ pour pouvoir sortir en 2014. Il est également sur Steam Greenlight. Voici l'image des buts a atteindre. 

C'est tout pour aujourd"hui, je vous laisse avec la page Indigogo.

http://www.indiegogo.com/projects/between-me-and-the-night