Hong Hao est un photographe résidant à Pékin. Son travail se moque constament de la société chinoise, prise de fascination pour le consumérisme à l'occidentale. Ses oeuvres mêlent performance et photographie. Il se met en scène lui même, dans des images qui scrutent la chine d'aujourd'hui pour reconsidérer le rôle et l'influence du consumérisme. Dans sa série "Tour Guide", Hao interprète un guide touristique qui mène des occidentaux à travers de célèbres sites chinois, allusion à la volonté de certains de faire de la société chinoise un décalque de l'occident.

Dans la série "Standart Portraits", il joue le rôle d'un homme d'affaire chinois, et utilise tous les codes de la photo commerciale afin de mettre en relief l'absurdité des valeurs urbaines chinoises. Dans la Chine d'aujourd'hui, le consumérisme a fini par produire des fétichismes matériels a grande échelle. Il va ainsi créer la série "My Things", d'immenses planches d'objets scannés. Finalement, l'idéologie chinoise, ce n'est plus le communisme mais le matérialisme.