La race des Humains doit sa célébrité à son étonnante tendance à générer des techniques capables de se retourner contre elle-même. En effet, après avoir eu l'ingéniosité de conceptualiser les premières intelligences artificielles dont ils se sont rendus dépendants, ces petits êtres particulièrement faibles et dépourvus de capacités d'adaptation à leur environnement sont allés si loin dans les prouesses technologiques qu'ils en sont venus à mettre au point une arme de destruction massive pouvant mettre fin à leur propre existence. Un générateur de faisceaux d'anti-matière. Autant dire que les expressions « creuser à la pelle cosmique sa propre tombe » ou « scier au sabre laser la branche antigravitationnelle sur laquelle on est assis » leur sont inconnues !

 

Non contents de ces deux preuves de leur génie qui dépassaient - de peu - celui du scarabée égyptien roulant avec soin sa belle boule de matière sacrée à travers le désert, ces Prométhées modernes étaient si avides de progrès, qu'en moins de trois siècles de leur subdivision temporelle, le rythme de consommation de leurs ressources naturelles excéda le rythme de renouvellement de ces dernières. L'humanité semblait alors avoir creusé - à la pelle mécanique, cette fois - sa propre tombe. Elle avait pourtant bien essayé par maintes guerres mondiales aux prétextes surréalistes, par propagation de virus et autres armes biologiques supposées incontrôlées, de réguler sa population et ainsi sa consommation... mais sans succès ! Ils décidèrent alors d'abandonner la planète qui les avait fait naître et de parcourir l'Univers en quête d'un nouvel avenir.

 

C'est sans grande surprise - et sans sensation de dépaysement - qu'ils se retrouvèrent plongés au coeur d'une impressionnante guerre entre les Destructeurs et les Azuras. Une guerre intergalactique. Le combat semblait perdu d'avance, mais c'était sans compter sur les grandes qualités humaines : un incroyable instinct de survie, qui plus est une rage d'exister, une grande capacité d'imitation et de transformation de leur environnement selon leur volonté ! C'est donc dans l'armement défensif que ces derniers excellent ! Et les innovations des Azuras dans ce domaine les intéressent particulièrement.

 

On reconnaît bien là l'esprit humain. Ingénieux, déterminé, novateur ... et imprévisible !