Avouons le, si je n'avais jamais acheté de Vita, et que Lord-Darcky ne m'avait pas fait acheter P4G, je serais bien ignorant à l'heure actuelle. Car quelqu'un qui aime les RPG, et même ceux qui ne sont pas fan se doivent de jouer à ce jeu, ça remettra en cause beaucoup de leurs soi disant bon scénarios.

Revenons en au fait, si je n'avais pas joué à P4G, ce post ne serait pas la à l'heure actuelle, simplement parce que SMT est la série phare d'Atlus, qui a pu sortir ensuite des spin-off, comme Persona, ou encore Devil Digital Saga. J'ai voulu jouer à SMT III pour sortir un peu du cadre Persona et savoir ce que donne sa maman.

Eh bien tout d'abord ce jeu est complètement différent dans l'approche, ce n'est pas une histoire suivi, mais plutôt une histoire conté, je ne vis pas le personnage, je le vois agir. Et rien que ça, ça fait la différence, il n'empêche qu'actuellement j'aime beaucoup ce jeu, parce que le gameplay, parce que l'ambiance et parce que la DA, mais si je le finis, un test aura sûrement lieu.

 

Les thèmes de SMT III sont, je trouve, bien meilleurs que P4G qui sont dans l'ensemble très Pop/Rock. Chez Lucifer's Call c'est un mélange de synthé/rock qui donne beaucoup de rythmes aux musiques, et surtout aux thèmes de combats qui changent à chaque lieu, ce comble  du bonheur.

 

 

Meguro faisait, et fait toujours des miracles. Et on peut dire que sa créativité s'est très bien exprimée sur SMT III, puisque c'est vraiment des thèmes originaux, et non des remix d'anciens comme il a l'habitude de faire actuellement.

 

Faire un break ne veut pas dire snober GB le temps d'une ou deux semaines, c'est juste une partie de GB que j'éviterais. Mon degré de sensibilité aux remarques ayant atteint son paroxysme ces derniers temps, j'ai pas envie de me foutre sur la gueule.