Pokémon O/A/C... Comme expliqué dans ma rétrospective, c'est la première gen à laquelle j'ai joué, donc je suis forcément plus sensible à la nostalgie quand il s'agit de ce jeu. Je vais présenter les même thèmes que dans les premiers articles, avec un petit nouveau ici.

 

Route 29 :

Oui, la route 29 est bien la première route de O/A/C, vu que Kanto est aussi présent, mieux valait ne pas tout mélanger. Etant donné qu'elle n'a pas de thème précis, elle n'est pas exceptionnelle pour un début d'aventure, dommage.

 

Thème des champions : 

Je l'ai tellement entendu qu'elle me sort par les trous de nez.... mais au contraire celle des champions de Kanto est, je trouve, bien meilleure !

 

La team rocket : 

La première génération n'ayant pas de thème spécifique aux team, les musiques arriveront avec O/A/C. Team rocket qui, dans cet épisode est très anecdotique puisque démantelée, et totalement à l'ouest  pour chacune de leur tentative d'intervention. D'ailleurs les combats contre elle sont peu nombreux, et on en vient vite à bout. 

 

Le rival : 

Idem que la team rocket. Aaah, ce rival. Comme j'ai pu le détester ! Ce n'est pas pour rien que je l'appelais "Connard" sur toutes mes parties B)

 

La route victoire : 

Cette tension qui monte à chaque étage... Cette route victoire est sûrement la plus chiante de toute à finir, vu mon jeune âge à l'époque, je me souviens avoir bouffé pour ma première partie ma Master Ball contre un bête Ursaring ici.

 

Le maitre, Red : 

Red a écrasé Blue, mais refuse d'être cantonné au rôle de maitre, le bête leader du conseil 4 Peter reprends donc sa place, et nous voici avec sûrement le thème le plus célèbre du jeu, malgré sa présence dans le deuxième opus. Le plus célèbre parce qu'il ne se limite pas à Peter, en effet après avoir fait bouffé les cailloux aux champions de Kanto, le mont Argenté s'ouvre à nous, et tout en haut se trouve Red, alias le héros du premier opus. Sa team est encore actuellement au plus haut niveau qu'on ai pu trouvé dans un jeu Pokémon nous a tous donné du fil à retordre. Sauf le bête Pikachu mais il fallait  bien que la mascotte soit la !

 

Vous vous doutez bien de ce qui va venir ensuite, et mon avis risque de ne pas faire l'hunanimité ;).