Je ne sais pas si je dois mettre cet article dans mes coups de coeur (pour thatgamecompany) ou dans mes coups de gueule (contre Sony).

Rappel des faits.

thatgamecompany est un studio indépendant, ayant passé un contrat d'exclusivité avec Sony sur trois jeux qu'ils devaient sortir sur le PSN/SEN. Ils ont fait flOw, Flower et Journey, tous bien accueillis à ma connaissance. Ce sont des ovnis, mais reposants.

Il y a quelques jours (le 20 juin je crois), une rumeur enflait indiquant que thatgamecompany allait sortir une édition physique collector avec les trois jeux, chose impensable. La rumeur s'est confirmé, mais pas que. Pour 30$, il y a les trois jeux, plus trois autres mini-jeux, des osts, ainsi que des making of, des avatars, des thèmes PS3, etc. Tout ça prévu pour août aux US.

Et, malheureusement, Sony a décidé, impossible de savoir pourquoi, de ne pas exporter pour l'Europe ce bundle attendu par de nombreux fans de ce studio. Il faut savoir que ces jeux sont DÉJÀ SORTIS en Europe. Ils sont déjà traduits, et je ne vois absolument pas pourquoi on n'aurait pas droit à une édition physique. Car il faut rajouter des sous-titres en quelques langues supplémentaires ?

Sony n'a pas les moyens de payer les frais d'export peut-être ? Faut arrêter, nombreux sont les gens qui voudraient acheter ce bundle, quitte à devoir le prendre en import avec les risques de frais de douanes etc (j'ai un passé houleux avec les douanes qui apparemment prennent un malin plaisir à m'avoir pour cible pour des surfacturations de TVA). Tout ça pour quelques textes à traduire. C'est honteux.

Donc, thatgamecompany a décidé de faire quelque chose de très honnorable : une pétition. Que je vous invite à signer ici :

 http://www.change.org/petitions/sony-playstation-eu-thatgamecompany-release-the-journey-collectors-edition-in-eu 

Si vous ne la signez pas, merci au moins d'essayer de l'envoyer aux contacts qui pourraient être intéressés. Il faut que Sony comprenne que oui, il y a un marché en Europe, et qu'il serait temps d'arrêter de se foutre de la gueule des européens sur les distributions, nous qui sommes trop souvent les derniers servis !