Nintendo Advanced Vidéo System

Nintendo Advanced Vidéo System ou AVS est un prototype de la populaire Famicom (Nintendo Entertainment System ou NES) à mi-chemin entre Micro-ordinateur et console.

Nintendo qui séduit le Japon avec la Family Computer (sortie au Japon le 15 juillet 1983) avec sa console de jeux grand public veut tenter sa chance avec ce concept dans le pays de l’Oncle Sam.

Nintendo "met le paquet" en innovations avec cet AVS révolutionnaire pour l’époque.

En effet, le système comprend un clavier, un joystick portable, une baguette lumineuse / un pistolet, un clavier musical et une unité de stockage de données, tous infrarouges sans fil. Les contrôleurs révolutionnaires sont aussi sans fil et peuvent être placés à l'avant de l'unité principale lorsqu'ils ne sont pas utilisés.

L’AVS comprend des fonctions innovantes telles que l'édition et le stockage de jeux. Le pistolet léger AVS peut être converti en une baguette ou un dispositif de pointage similaire à une manette Wii.

Le clavier Nintendo est jouable sans connexion à l'AVS avec son propre haut-parleur intégré et il est possible de créer ses propres compositions musicales.

Le lecteur de cassettes et de cartouches (Tape Storage Subsystem) permet de charger les programmes et lire les jeux.

Malgré le succès de sa Famicom au Japon, Nintendo est moins confiant de sa réussite aux USA où l’industrie du jeu vidéo subit à la fois une crise financière et une perte de confiance sans précédent.

Nintendo pense alors mieux séduire le public américain avec cet hybride et le présente lors du Consumer Electronics Show (CES) de 1984 à Las Vegas.

Malgré la reconnaissance de sa prouesse technique et la démonstration de puissance technologique, l’AVS ne convainc pas : À la fin du salon, le verdict est sans appel : la commercialisation en est impossible.

C’est donc avec une sortie le 18 octobre 1984 de la NES que Nintendo séduira les joueurs américains atteignant plus de 34 millions de consoles vendues.

Sources : 12 - 3