Bon, après avoir fait quelques shooting de mes boîtes carrées, je me rend compte qu'il faudra plus qu'une simple mise à jour pour compléter cette collection Playstation 1. Alors, voici (déjà) la suite de ma collection, sachant que je n'ai pas tout mis non plus, j'ai pas mal de daubes interstellaires qui ne méritent pas de figurer ici. J'ai aussi de très bons titres qui sont, pour ma part, trop faciles à trouver, donc qui n'ont pas lieu d'être dans cet article.

On débute avec quelques jeux de bourres pifs, ça marche ? Marvel Super Heroes Versus Street Fighter (à tes souhaits), est un spin of entre l'univers de Capcom d'une part et celui de Stan Lee de l'autre. Un très bon jeu de combat, mais qui ne m'a jamais emballé. Rival School rivalise avec la Série des Street Fighter en mettant en scène des lycéens (mais aussi des profs) rivaux. 3D, lenteur, et coups spéciaux de folie, ce jeu en a sous le sabot. Street Fighter Ex Plus Alpha 1 et 2, du Ryu/Ken en 3D. Un peu trop lent et graphiquement pas au top, je kiffe ces jeux rien que pour les musiques de folie. De bonnes alternatives tout de même. Street Fighter The Movie (http://www.gameblog.fr/blogs/masahiko666/p_81907_street-fighter-the-movie), déjà testé par mes soins, est l'adaptation en jeu vidéo, d'un film qui fut lui-même un portage de la célèbre saga "quart de cercle". Rien à retenir ici, c'est une très mauvaise adaptation, autant pour le jeu que pour le film. Et puis, Taï Fu est un beat'em all sympatoche avec un tigre en guise de Panda...

Le combo plates-formes de la 32 bits, c'est Crash Bandicoot d'un côté, et Spyro de l'autre. Du fun, de l'action, des graphismes adorables, que demander de plus... J'ai appris, il y a peu, que ces deux sagas sont relativement demandées par les jeunes joueurs, et comme ils ont raison (ah oui, le troisième Crash est sans jaquette, mais c'est bien lui).

Diver's Dream (également testé dans ce blog, http://www.gameblog.fr/blogs/masahiko666/p_80709_diver-s-dream) est un bon petit jeu de plongée, mêlant exploration à la Tomb Raider (dont il reprend le moteur d'ailleurs) et gestion de l'équipement et des trésors. Zen et rafraîchissant, malgré des graphismes un peu en deça des standards. Dino Crisis est un Resident Evil à la sauce sauriens géants, avec un moteur tout en temps réels. Forcément moins beau que son ami mort-vivant, il n'en est pas moins intéressant, même si ce sont les mêmes rouages que l'on utilise. Le second opus est plus dans l'action, et paradoxalement, moins pêchu. Metal Gear Solid, je ne présenterais pas ce jeu, tant il est excellent. De l'action, de l'infiltration, du blabla a ne plus savoir qu'en faire, un scénario qui défirait plusieurs films holywoodiens, c'est la recette de Kojima...et c'est diablement succulent. Heart Of Darkness est un jeu un peu en retard...car la mode des jeux à la Flashback et autres Another World est passée depuis l'époque 16 bits. Mais il est très intéressant aussi, et d'une beauté à ce damné. Quant à Monkey Hero, c'est une sorte de Legend of Zelda plus orienté action. Sympa, mais pas inoubliable.

Dragon Valor mélange beat'em all (Golden Axe) et rpg/aventure. Avec son scénario à tiroirs qui changent selon les actions et les choix du joueur, ce jeu accuse tout de même des graphismes un peu surranés. Un très bon défouloir, quoi qu'il en soit. Legend, c'est un peu la même chose, avec une action plus soporifique, et une difficulté rageante. A oublier, contrairement aux vraies légendes. Soul Reaver, la suite indirecte de Blood Omen (indirecte car on ne dirige pas Kain, mais son lieutenant et ennemi, Raziel). Scénario et narration sont toujours aussi bien défendus, et les graphismes (notamment les effets de morphing, bluffants) sont léchés au possible. Diablo, c'est un peu mon baptème de l'air en matière de hack'n slash. Ayant réussi à faire tourner cet opus sur mon PC (mais je ne sais pas comment j'ai pu), je peux dire que cette mouture Psx est famélique (faire tourner un jeu prenant 8 mo sur une machine qui n'en comporte que 2). Pourtant, le jeu est excellent malgré l'animation très hachée et l'interface très réduite, notamment grâce au générateur de donjons aléatoires. Nightmare Creatures est une saga en deux épisodes. Si le premier fait la part belle aux abominations, aux exécutions et aux coups de lattes dans la gueules des monstres, le second est plus calme.

Parasite Eve 2 est une alternative (encore !) à Resident Evil, avec une héroïne à tomber par terre et des manipulations génétiques. Des scènes très gores, de l'action, des éléments de rpg et de la magie, voilà ce qu'il nous attend dans ce soft bien sympathique au final. Theme Hospital est un jeu de gestion, dans la lignée de Theme Park, dans le milieu hospitalier (sans blague). Encore une fois, la mémoire limitée de la Playstation a mit les neurones des développeurs à rude épreuve, mais le résultat reste joli, drôle et addictif. Grand Theft Auto Collection regroupe les deux jeux éponymes, ainsi que l'add-on London 1969. Des jeux qui ont fait polémique et dont la commercialisation fut approximative (d'ailleurs, les journalistes de l'époque l'ont descendu, puis l'ont encensé par la suite, en voyant le succès à controverse). Fear Effect est une série de deux softs au goût de Resident Evil (toujours lui...), avec des graphismes en cell-shading de toute beauté et un scénario haut en couleur. Seule la maniabilité est un peu rachitique, il faut un temps d'adaptation. Mais, rien que de voir des décors animés en permanence, ça donne méchamment envie, surtout dans le second où la carte érotisme est de mise. Colony Wars Vengeance, je ne connais pas, mais je l'ai eu pour 2 euros, alors je l'insère quand-même...

Parappa the Rapper est un jeu de rythme avec des thèmes rap et reggae (beurk, quelle manque cruel de goût). Très mignon, très marrant, bien foutu, c'est un jeu bien rigolo à faire, mais tellement court. Ridge Racer Type 4 (alors je possède les autres, hein, mais ils ne sont pas des plus intéressants) est le meilleur de la série. Jouabilité très arcade, mais pas trop non plus, musiques très dance-floor, mais écoutables malgré tout, scénario alambiqué selon l'écurie choisie...ça nous change des jeux de courses habituels tout ça. Tiens, quelques imports, encore... Brigandine est un tactical-rpg peu inspiré selon les critiques, mais je ne le jugerais pas, je ne l'ai même jamais essayé. Suikoden 2 en jap, histoire de dire que je le possède en double... Et Dragon Quest 7, le meilleur de la série selon plusieurs gamers...mais je ne le ferais pas, puisqu'il est sous célophane (et surtout, il est en japonais).

Quelques daubes, il faut que je souffre un peu... Excalibur fut également testé par mes soins, mais surtout par le JDG. Et je confirme son verdict, il n'y a rien à tirer de bon de ce jeu. Rien que les anachronismes sont à hurler. Necronomicon est un point'n click se passant dans l'univers de Lovecraft (écrivain responsable de la série des Chtulhu, Dagon et autres nouvelles horrifiques génialement menées). Si l'ambiance est respéctée, le scénario ne décolle jamais, mettant en cause des personnages sans saveur et une interface lourde. Dommage... Deathtrap Dungeon possède une place particulière dans mon coeur. Pourtant, le jeu est d'un mauvais incomparable. Ne serait-ce que par sa jouablilité au pâquerettes, ses graphismes laids au possible et sa difficulté incommensurable. C'est d'autant plus malheureux que le scénario est sympa, dans l'univers des Livres Dont Vous Etes le Héros, dont il reprend l'histoire du Labyrinthe de la Mort. Pandemonium 1 et 2, enfin, sont loin d'être de mauvais jeux. Mais je n'accroche pas du tout au genre, malgré le fait que je trouve l'introduction du premier bien marrante. De bons petits jeu de plates-formes en fausse 3D. Et j'ai faillit oublier Galerians, un autre ersatz à la Resident Evil. Dans la peau d'un adolescent aux pouvoirs para-psychiques, vous devez échapper au destin funeste qui vous attend. Pas excellent, mais à faire tout de même (voir le test, sur ce blog, là : http://www.gameblog.fr/blogs/masahiko666/p_84835_galerians).

Sortons nos vieux mulots à fils, voulez-vous ? Dracula 2, adaptation du jeu PC plutôt réussie. Pour pouvoir y jouer sur Playstation, il faut juste supporter des temps de chargement à répétition...pas grave, on a l'habitude. Chronicle of the Sword est un bon point'n click dans le monde des Chevaliers de la Table Ronde (donc, assez historique en fait). Malgré une réalisation datée (le jeu tourne sous DOS avec un PC), l'aventure reste intéressante, mais accuse des animations très hachées, voire très lentes. D  (http://www.gameblog.fr/blogs/masahiko666/p_88569_d) nous plonge dans l'horreur inconnue d'un manoir sombre et truffé d'énigmes et de phénomènes paranormaux. Glauque, tout en cinématiques (3 Cd, tout de même) et proche de la paranoïa, le jeu se boucle néanmoins en moins de deux heures (le game over surgissant après ce laps de temps, sans aucune sauvegarde). Tsunguska est sorti sur Play à l'arrache, et cela se voit. Graphismes au strict minimum, animations rachitiques, scénario bêtement adapté...passez votre chemin. The X Files est un épisode de la série éponyme inédit. Proposant des séquences filmées avec les acteurs télévisés, l'histoire nous plonge dans la même ambiance du feuilleton. Prenant, mais comportant une maniabilité un peu trop précise, le jeu est vraiment une bonne adaptation, et peu d'entres eux peuvent se targuer d'une telle réussite. Blazing Dragon enfin, c'est un pointez-cliquez né de l'imagination d'un Monti Python (Terry Jones). Reprenant la légende du Roi Arthur avec force humour, ce soft a tout de même très mal vieillit. Toutefois, le charme désuet de la version console (sur Saturn également) restera dans nos coeurs de gamers. Un must...

Bouh ! ! ! Désolé... La saga des Resident Evil, avec le jeu de tir (Survivor) pourrit qui se joue mieux à la manette qu'au Guncon (si ce n'est pas un comble ça), Resident Evil 2 et 3 (les meilleurs de la série, avec le premier bien entendu). D'ailleurs, impossible de mettre la main sur ce dernier, et pourtant...je suis sûr de l'avoir quelque part dans mes armoires (ou sous mon lit p't'être bien). Silent Hill (http://www.gameblog.fr/blogs/masahiko666/p_74840_silent-hill), l'un des meilleurs jeu d'horreur au monde. Même si les graphismes sont peu détaillés avec des textures ternes, la peur est réelle, surtout grâce aux angles de caméra. Overblood, c'est le survival-horror du pauvre. Un héros peu charismatique, un scénario bidon, des déplacements peu maniables...ça sent le ratage à pleines narines tout ceci. Technomage (http://www.gameblog.fr/blogs/masahiko666/p_81663_technomage) mélange Alundra et jeux de rôles. Une très bonne idée, surtout que l'histoire est vraiment originale et prenante. Mais alors, pourquoi utiliser des graphismes si pixélisés et une jouabilité si apporximative, ça casse tout le charme.

Alors, je possède encore plein d'autres jeux, comme je l'ai dit en introduction, comme la saga des Ridge Racer, des Wipeout (excellente), des Need For Speed (bien aussi). Sans parler d'autres petits jeu, plus ou moins bons, comme Time Commando (beurk), The Note (what the...), King of Fighters 95 (cool) ou Hard Edge (aaahhh, mon Dieu).

Ah, et voici déjà une mise à jour, car je viens de recevoir ce dernier...jeu, ouais on va dire comme ça...

Test à voir ou à revoir sur Pluzz...ah mince, sur mon blog par ici : 

http://www.gameblog.fr/blogs/masahiko666/p_77238_perfect-assassin