Le Parlement allemand est en passe de faire voter une loi punissant explicitement la zoophilie, sous la pression d'associations de défense des animaux et de tabloïds qui demandaient une clarification de la législation existante. Un parlementaire de la coalition d'Angela Merkel, Max Lehmer, a déclaré mercredi, à l'issue d'une réunion de la commission de l'agriculture au Bundestag (chambre basse du Parlement allemand), que les relations sexuelles avec les animaux pourraient être punies d'une amende. Le vote devrait avoir lieu au mois de décembre.

Les hommes politiques se sont intéressés à cette question lorsqu'ils se sont rendu compte qu'une simple loi interdisant les maltraitances sur les animaux n'était pas assez précise pour interdire cette pratique de façon explicite. Le tabloïd berlinois BZ a lancé le débat en octobre, en publiant en "une" une photo d'un homme tenant son chien avec le titre : "Nous appelons cela sodomie, il appelle cela de l'amour". Le journal Bild, de la même maison d'édition, a également évoqué le sujet.
En France, cette pratique peut être punie de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende.

(Source : http://www.lepoint.fr)