Plusieurs sources concordantes ont confirmé ces derniers jours un départ probable de Michel Ancel d'Ubisoft. Le moment pour nous pour revenir sur la carrière d'un artiste français sans équivalent dans le monde du jeu vidéo.

Engagé comme graphiste à Ubisoft en 1989, il crée trois ans plus tard le personnage emblématique de la marque, Rayman, dont les aventures se vendront à plus de 15 millions d'exemplaires dans le monde, tous supports confondus. Il travaille ensuite pendant 3 ans sur un projet ambitieux, "Beyond good and evil", qui sera unanimement salué par la critique et reste encore de nos jours un jeu culte, malgré une carrière commerciale décevante.

Le réalisateur Peter Jackson, impressionné, lui demande alors personnellement de s'occuper de l'adaptation en jeu de sa superproduction "King Kong". Enfin, il est le créateur en 2006 des fameux lapins crétins, ennemis de Rayman et tellement populaires qu'ils seront déclinés jusqu'en courts-métrages et publicités.


Michel Ancel a été fait Chevalier des Arts et des Lettres en 2006.

5 jours après l'annonce du départ du créateur de Rayman, les signaux haussiers pour l'action Ubisoft Entertainment restent intacts, avec une hausse de 2,83% pour la journée de jeudi.

(source : http://www.boursorama.com/cours.phtml?symbole=1rPUBI)