Bonjour à tous,

    Cette nouvelle vidéo est l'occasion d'écrire un article sur ce blog qui commençait à tomber en décrépitude. Le sujet du jour n'est pas des plus réjouissants, et il ne concerne pas un jeu en particulier, mais plutôt la tendance actuelle du marché du jeu vidéo ainsi que l'état d'esprit / la mentalité de certains joueurs. Je n'ai pas envie de catégoriser en disant que les joueurs ciblés par mes critiques sont uniquement issues de cette nouvelle génération, ou du moins ont grandi avec les consoles HD, mais je pense que la majorité en font partie.

                                   altaltalt

    J'ai tourné la vidéo ci-dessous dans le but d'exprimer mon exaspération vis-à-vis des points suivants (et j'exprime tellement mal que je me suis senti contraint de rédiger cet article) :

    - Les réactions précipitées et souvent irréfléchies des joueurs sur les forums suite aux actualités (vous savez, cette mode de cracher sur Nintendo et de vénérer les autres constructeurs, de chercher la moindre faille pour tailler la Wii U et se jeter sur les consoles next-gen pour jouer à FIFA).

alt

FIFA 14 justifie-t-il à lui seul l'achat d'une next-gen ?

    - La presse spécialisée et ces sites dits "professionnels", qui préfèrent rédiger 50 news sur les ventes catastrophiques de la Wii U et l'absence du soutien des tiers, plutôt que de mettre en avant ses exclusivités. Sans oublier cette manie vomitive de faire passer au premier plan la résolution et le framerate des jeux au détriment du gameplay et du contenu.

alt

Le photo-réalisme est-il l'attrait le plus important aux yeux des joueurs d'aujourd'hui ?

    - L'aspect communautaire sur le Net qui est devenu une ruche d'hypocrisie où chacun crée son alvéole (blog / page Facebook / chaîne Daily / chaîne Youtube / Twitch...) et cherche à vendre son miel à tout ce qui passe. Je ne critique pas le fait de créer son propre espace de partage, mais celui d'abuser de publicités chez les autres pour s'auto-promouvoir. Y a rien de plus stupide comme démarche, elle est plus dissuasive que séduisante, sauf pour les pauvres naïfs qui pensent avoir des abonnés en s'abonnant à tout le monde.

alt

Ca donne envie et démontre une belle envie de partager son contenu

    - La société de consommation en général pour toutes les publicités dont elle nous abreuve et les technologies à l'évolution exponentielle, nous empêchant de prendre le temps de profiter. La dématérialisation des jeux / les soldes Steam poussent à l'achat et l'on se retrouve avec un paquet de jeux à consommer rapidement sous peine de les voir disparaître sous une nouvelle pile de jeux plus récents. Il est loin le temps où j'éprouvais une euphorie insensée à l'achat d'un jeu, dont je profitais à fond sans avoir à me préoccuper d'autres titres inachevés à côté. Aujourd'hui, j'enchaîne les jeux dans l'espoir de rattraper mon retard, et même si je les explore de fond en comble, je vois toujours du coin de l'oeil les autres jeux qui me hèlent : "Halryk, Halryk, tu dois avancer mon aventure, ça fait 6 mois que tu n'as pas joué avec moi !".

alt

Bon, à quoi je vais jouer aujourd'hui ? (Ceci est une simple image illustrative, je ne suis pas aussi désespéré)

    - La question de la maturité utilisée à tort et à travers. L'éternel débat stérile entre les jeux supposés matures / sombres / sanguinolents / emplis de testostérone et les autres plus colorés censés être destinés aux casuals ou aux gosses. Il serait bien de revoir la définition de la maturité et de comprendre que vouloir jouer l'adulte "mature" est une preuve d'immaturité en soi.

alt

Bienvenue dans la génération : "Je tue, donc je suis"

    - L'ouverture d'esprit des joueurs qui se bornent à défendre leur société favorite et à cracher sur les autres. Le plus souvent, on critique ce que l'on ignore. Dans la vidéo, je ne critique pas la série des Call of Duty, puisque je n'y ai pas joué et que ça ne m'intéresse pas. En revanche, j'ai choisi cet exemple concernant Activision car il est le plus probant. Le jeu vidéo est plus que jamais un divertissement à pognon et les éditeurs ont de moins en moins de scrupules à proposer des suites de jeux en kits / découpés en DLC ou en free-to-play pour faire payer le consommateur aveuglément séduit par le jeu en question. Mais bref, beaucoup de joueurs devraient faire preuve de recul, affiner leur réflexion et regarder un peu autour d'eux au lieu de suivre l'avis du plus grand nombre et critiquer parce que les autres critiquent.

alt

La spirale du profit à tout prix, j'en veux toujours plus, ce que je possède ne me satisfait pas

    Les jeux utilisés en fond pour la vidéo n'ont aucun rapport avec mes propos, j'ai simplement capturé des extraits de jeux auxquels je joue actuellement sur ma Wii achetée d'occasion l'année dernière. Et malgré les apparences, je ne suis pas un pro-Nintendo (Nintendo propose les jeux dans lesquels je m'éclate le plus, c'est tout, et je n'aurais pas pris la Wii si tard si c'était le cas) ou pro-machin-truc, je n'ai pas envie qu'on me catégorise, je suis un consommateur et j'ai le choix d'acheter les jeux qui m'intéressent. A partir de là, hormis pour limiter son expérience de joueur, il me paraît absurde de refuser d'excellents titres sous prétexte qu'ils ont été développés par une autre entreprise que celle que l'on chérit.

Sur ce, j'espère que l'E3 2014 apportera de belles surprises, un catalogue de jeux étoffé, aux genres variés et non composés à 80% de FPS / TPS, et je retourne sur Baten Kaitos Origins. Bon jeu à tous !

Sommes-nous des joueurs ou des moutons ? par Halryk