A force de bouffer des Awards toute l'année, on s'y perd ...

Bonjour, cette année 2017 innaugure la première édition des Crevards Awards, néologismé en Crevarwards puis angliscisé en Krevawards dans l'espoir de vendre à l'international. Le principe est simple et reprend la très bonne initiative de la commu' Gamekyo avec ses Falzars : revenir sur une année de jeu vidéo (en principe en tout cas) et dresser un rapide ressenti par contributeur parce que la voix de chacun compte, démokratos oblige. En guise de guide, j'ouvre le bal et ceux souhaitant participer en dehors des 11 déjà intégrés au planning peuvent se signaler en commentaire de ce blog et leur date leur sera rêveler dans les plus brefs délais. Le but est de reprendre les questions en gras puis d'y répondre à votre date de publication indiquée dans le planning entre votre jour 00h00 et votre jour 23h59. Tout post publié en retard se fera atomisé par la dernière génération de missile nord-co avec l'aval de la modération et le consenti tacite de l'administration américaine qui comme vous le savez exerce sa main mise sur le monde depuis plus de 25 ans à travers Les Simpsons.

 

Le Planning

Je vous propose un planning à partir du 7/12 comme ça laisse à peu près une semaine pour le premier désigné pour concocter sa petite affaire. Des réclamations peuvent être adressés au Tribunal International de la haie. Les fioles de poison et autre capsule de Cyanure (oui, celles-là même qu'on retrouve à chaque épisode de Spirou et Fantasio ^^) sont autorisées. Profitez-en.


 

L'inscription

C'est très simple et il vous en coutera moins qu'une Switch. Pour 280€, je mets votre nom en bas de la liste comme ça vous avez le temps de pondre un truc propre. Sinon, pour 0€, je place votre nom où je veux, à un numéro déterminé par 2 tours de roulette russe. Ne soyez pas timide, et prouvez que la communauté GB est grande, fière et unie. Un grand merci à ceux ayant déjà répondu favorablement et j'espère que le poisson pilote que je suis vous décidera à rejoindre la grande Farandole qui se profile.

 

 

Le meurtre

Je préfère vous prévenir. Vous sentez pas obligé de faire aussi long que moi.

C'est une mauvaise habitude que je traine depuis un bail, Nathalie.

Just sayin'

 

Présente toi à l'assemblée constitutive des membres de la commu' :

Neves, un Youtubeur papier selon certain. Un bouffon du Roi qu'aurait réussi à s'extirper de sa condition (mais pas de son statut) pour d'autres. En fait, ce serait plus simple si tu (ça va, c'est bon, si je te tutoies ?) demandais ça aux autres ^^.

Sinon, j'essai depuis la fin de mes études il y a un an de grignoter peu à peu mon retard, je joue donc encore à des jeux de 2011 en 2017. Donc oui, pour moi, la Switch est clairement une console d'actualité. Comprenne qui pourra.

Ton jeu de l'année ?

Il est intelligent, il s'écrit bien, il est bavard voire ronflant parfois mais quand même vachement bon, non ce n'est pas Liehd : The Game, c'est Mass Effect. Vous ne rêvez pas, un jeu de 2007. Auquel j'ai joué en 2017. C'est simple, quand le jeu le plus récent est de 2013 (Killer is Dead), ça la fout mal pour citer Zelda comme tout le monde. Donc, je m'accroche à mon Mass Effect, c'est très puissant ce qu'ils ont fait à l'époque.

Ta surprise de l'année ?

Le Black Friday. Cette merde m'aura quand même couté la bagatelle de 336,32€.

Mais bon, quand tu vois le nombre de jeux PS4 qui sont passés à 20€ en l'espace d'une journée, tu saisis l'occasion et tu prends.

Et encore, ça aurait pû être pire. J'ai décidé de squizzer Final Fantasy XV. J'attends la version complète. Que j'anticipe pour fin 2019.

Avec un peu de chance, elle sortira avant KH3.

Ces guignols sérieux ...

Vidéoludiquement, Resistance 3. Je ne l'aurais pas anticipé aussi bon. J'en ferais une critique à l'occasion, il le mérite. En fait, en dehors de son moteur graphique, Resistance 3 a tout du grand FPS. Et puis, c'est clairement l'opus où on fait vraiment de la résistance sur un territoire occupé là où on résistait à une invasion en cours lors des 2 précédents. Mais niveau renouvellement des situations, plaisir avec l'arsenal, musique (le thème de l'écran d'accueil :love:), mise en abyme d'un destin personnel dans une quête à la portée symbolique, mise en scène avec des cinématiques très travaillés, scénario. Un putain de jeu bien sous-estimé si vous voulez mon avis sur tous ces ingrats qui peuplent la gameblogshpère, Fache en premier. Oui c'est gratuit, et ?

Ta déception de l'année ?

Le PSG qui s'élimine tout seul et s'humilie tout seul en Ligue des Champions. Franchement, cette équipe du Barça était pitoyable de A jusque Z et pourtant ils l'ont fait. Et l'arbitre n'avait rien à voir là-dedans. Quand on se chie à ce point-là dessus, là, pour le coup, on rentre dans du X-Files. Ou du Paranormal Activity.

Ta déception vidéoludique de l'année ?

Vidéoludiquement, je dirais Driver San Francisco. Pas un mauvais jeu mais plus trop le Driver que j'ai connu enfant sur PSOne (le 2 surtout, le 1, je le squattais chez un pote).

Le scandal de l'année ?

Ma commune qu'installe un sapin de Noël avec guirlande et tout le tintouin en plein milieu du cimetière. J'ai vu ça depuis le bus qui m'amène à la gare (je passe pas une nuit ou deux par semaine à errer dans le cimetière. Je précise puisque je vois que certains se posent la question). Aux dernières nouvelles, le FBI continue toujours d'enquêter.

Ah vidéoludiquement tu voulais dire ! Bah, je vais pas faire dans l'originalité, je dirais le départ de Carole Quintaine.

Quelle injustice !

J'espère que ça s'est pas trop vu quand j'ai feint de m'inquiéter pour la """""""carrière"""""" de Mme Quintaine.

Le scandal GB de l'année ?

La coupe de KanyeEast.

L'arnaque de l'année ?

L'iPhone X. On parle beaucoup de Nintendo en tant que Secte mais Apple nous rappelle qu'il n'a de leçon à recevoir de personne. Et surement pas d'un petit artisan japonais qui ne baisse jamais le prix de ses jeux.

Le braquage de l'année ?

La Switch. Qui est repartie avec l'intégralité de la caisse.

La direction artistique de l'année ?

Je vais tricher un peu. Je vais répondre pour un jeu auquel j'ai pu joué. Puis parce que fondamentalement, il n'y a pas besoin d'avoir joué au jeu en question pour se prononcer, je vais cibler aussi celui qui pour moi à la palme en étant sorti en 2017.

Donc concernant le jeu joué par mes soins cette année à la direction artisitque la plus phénoménale pour moi, je dirais Rayman Origins qui coiffe de peu sur le poteau Uncharted 3 : L'illusion de Drake. Des registres très différents avec le savoir-faire de ND pour des tableaux aux couleurs chaudes et la prouesse de l'Ubi Art Framework.

Pour ce qui est du jeu de 2017, je dirais Fifa 18. Sur PS4 Pro, je préfère préciser. Parce que la 4K pour enfin voir les tiges de hauteur différente de la pelouse synthétique de Saint Symphorien n'a nul autre pareil. Et encore, j'aurais pas tranché définitivement sur Fifa si je n'avais pas pris en compte le HDR. Le rectangle vert change du tout au tout. Il passe du vert au vert, c'est prodigieux.

(Zelda pour ceux qui tiennent vraiment à avoir une réponse. Nintendo n'a rien à faire de la technique et avec une artistique pareil, il finirait presque par me convaincre de sa bonne foie. Pourtant, je suis dur en affaire d'habitude. Mais là, même moi, j'ai envie d'y jouer !!)

La bande-son de l'année ?

Gran Turismo 5. Cela peut semble étrange. Mais si, j'ai bien joué une 20-aine d'heures à GT5 cette année. Pour refaire ma progression perdue lorsque j'ai voulu libérer de la place sur le DD à la capacité extraordinaire de ma PS3 (40Go) pour m'apercevoir ensuite que cela engendrait un bug empêchant d'accéder au menu carrière du jeu. Facepalm. Et on peut dire ce qu'on veut sur GT, il est Hyna-taquable sur sa bande-son. Ou alors, vous n'êtes pas mélomane.

La turbo-baffe de l'année ?

Uncharted 3 : la déception de Drake. C'est beau l'Arabie putain. Quand la technique se met au service de l'artistique, ça donne des trucs vraiment pas dégueulasse. Pas l'impression de jouer à un jeu PS3. Et quand on sait ce qu'il faut en terme d'ingénierie pour aboutir de tels résultats, on salut et on se tait.

Sinon Cuphead pour les jeux sortis en 2017. Parce qu'un peu comme la VR, j'aurais jamais cru pouvoir joué à un dessin animé. Et encore moins à un dessin animé vieux de 100 ans.

Le développeur de l'année ?

Guerrilla Games. Bien sûr que Nintendo mérite le titre. Mais citer Nintendo, c'est citer un conglomérat de développeurs. Les mecs qu'ont développé Zelda pendant 5 ans n'ont pas pondu SMO en 6 mois. Donc je préfère citer un studio que j'ai toujours apprécié puisque je suis de ceux qui suivent et jouent à la licence Killzone depuis le 1er sur PS2 en 2004. Et voir un studio passer d'un FPS linéaire un brin sous-estimé (même si niveau scénario/univers, il y a mieux à exploiter, je le concède) à un A-RPG en monde ouvert dans un univers complètement différent. Je trouve que ça prouve qu'un développeur n'a pas forcément à s'enfermer dans un genre. On a tendance à penser qu'un développeur de jeu de course ou de FPS ne sait rien faire d'autre et c'est très cool/rassurant/prometteur de voir que la transition est possible et peut-être efficace. Donc je dis bravo à ces néerlandais.

Le constructeur de l'année ?

Nintendo, sans contest. Sony s'est bien débrouillé quand on regarde tous les jeux qu'il a édité de Gravity Rush2 à GT Sport en passant par Uncharted The Lost Legacy ou Horizon Pas daube mais Nintendo quand même. Certes le Zelda de la WiiU a été maquillé en Zelda Switch (et la scène de crime est encore sous scellés !!), certes Arms n'est peut-être profond qu'espéré, certes Splatoon fait/faisait 1.5 à sa sortie, certes 1-2 Switch est une arnaque à 50€ (tiens j'aurais pu le citer plus haut ...), certes Mario Kart 8 Deluxe n'est quand même qu'un putain de portage mais voilà, Nintendo a su me faire mentir et outre le fait que je déteste ça, je ne peux que m'incliner. La Switch est un succès. Je ne sais pas jusqu'où elle ira mais de toute évidence, elle n'ira pas à la décharge comme la Wii U. (J'ai la WiiU, vous affolez pas). Espérons juste qu'ils ne nous fassent pas une Microsoft pour 2018 ...

Le bide de l'année qui t'a fait plaisir ?

La Switch. Ce qu'elle se vend mal quand même. Après le succès de la WiiU, c'est surprenant de voir Nintendo se tromper à ce point-là. Pourtant, ils s'étaient bien rattrapé après l'échec retentissant de la Wii. Mais il faut croire qu'ils n'apprennent pas de leurs erreurs. Rendez-vous compte, y a trop de place dans le stade du Roudourou (8000 de capacités) de l'EA Guingamp (studio breton d'EA) pour représenter le nombre de joueurs ayant acheté la Switch, et ce, dans le monde !! Je ne comprends même pas par quelle opération divine Iwata est encore président de cette boite !

Ah, on n'est pas dans ma dimension parallèle ?

Le bide de l'année qui a fait du chagrin en toi ?

L'insuccès des jeux Bethesda au box-office. C'est très inquiétant. Square Enix a abandonné Deus Ex, Hitman et Sleeping Dogs pour les mêmes raisons. Et finalement, la plus grande surprise est de voir que Dishonored 2, Prey, Wolfenstein 2, The Evil Within 2 existent bel et bien. C'est en outre la démonstration (leur baisse de prix rapide et nécessaire) qu'il faut un marché dématérialisé pour que les développeurs/éditeurs soient rémunés à la hauteur de l'investissement de départ consenti. Imaginez des jeux à 30 euros Day-One en démat' only où l'argent ne serait redistribué qu'entre l'Etat (TVA), l'éditeur/développeur et la plateforme de téléchagement ? Le marché du physique phagocite les revenus avec le transport, le stockage, le point de vente, l'impression du Blu-Ray, etc. Mais c'est un autre débat que je ne manquerais pas d'ouvrir très prochainement. A vrai dire, l'article est déjà prêt.

L'expérience viscérale de l'année ?

Je dirais FFXIII pour les jeux que j'ai pu faire et Hellblade : Setsuna's Sacrifice naturellement.

FFXIII car j'ai rarement vu un gameplay, un système de combat (non, je ne joue pas aux jeux Platinum Games) prenant au point que mes doigts bougent tous seuls, jes les obseve, et ils bougent tous seuls de manière désincarné par rapport au reste de mon corps et en plus, ils se passent des choses formidables à l'écran.

Hellblade pour les jeux sortis en 2017. Parce que ça se passe de commentaire. Regardez les vidéos. Ca en dit assez long je pense. Et oui, j'y jouerai au casque.

Le troll de l'année ?

Celui de l'Ombre de la Guerre, suite de l'Ombre du Mordor.

Enfin, celui parmi les 2 millions de l'Ombre de la Guerre.

On dit Orc, vous dîtes ?

Ton Top 5 de l'année ?

1/ Mass Effect

2/ Deus Ex Human Revolution

3/ Resistance 3

4/ Final Fantasy XIII (oui, j'ai osé, radiez-moi du barreau, j'en ai rien à foutre, j'ai jamais eu la carte)

5/ Demon's Souls (que je n'ai pas fini mais j'ai effectivement mis le doigt dans l'engrenage cette année seulement - faut que je continue, 45 heures pour en arriver à la moitié, c'est violent comme constat)

Tes attentes pour 2018 ?

Franchement, je ne serai pas très original de citer tous les jeux que j'attends donc je vais le faire : Red Dead Redemption 2 (mais je pense que ça se voit dès l'entrée sur mon blog), GoW4, Spiderman (sans le trait d'union pour énerver les cons ; remettez-en moi une demi-douzaine), Days Gone, Ghost of Tsushima, Detroit Become Human, je n'attends pas TLOU Part 2 parce que c'est clairement un jeu de 2019 et que dire de Death Stranding qui est au moins un jeu de 2022. StateofDecay2 aussi et puis le Zelda de 2018 (peuvent pas nous laisser en chien après ce qu'ils nous ont fait en 2017) et le Super Mario 3D de 2018. Que ceux qui me disent que ces liecences ne vont pas s'annualiser pour soutenir les ventes de la Switch me jettent la première bière.

Nan, en réalité et pour être plus original (et pour tirer de force des larmes à la Cage aussi), ce que j'attends le plus en 2018, c'est la commu' GB. J'attends qu'elle me comble autant si ce n'est plus qu'elle ne l'a fait en 2017. Même si certains m'énervent et d'autres en ont marre de voir ma gueule (moi le premier !), je vous aime bien.

Voilà vous pouvez pleurer comme des madeleines.

Pose-toi une question et réponds-y.

Neves, es-tu un programme expérimental de la NASA visant à introduire une entité androïde sur la toile mondiale dôtée de capacités cognitives extrèmement avancées pour ta nature et à-même d'imiter le comportement humain et de développer un réseau d'actions autonomes et spontanées ; et ce, dans le but d'explorer la Galaxie et rencontrer d'autres espèces dites extra-terrestres sans risquer la vie d'un humain pour finir comme dans Mars Attack ?

Non, bien évidemment. Mais je serais vous, j'aurais des doutes concernant Snake et Liehd.

Le mot de la fin ?

Emmanuel Macron est un ami qui ne nous veut pas du mal.

Je laisse à KanyeEast le soin de répondre à cette information même si je sais mot pour mot ce qu'il va écrire.

C'est en 7 mots quand on compte l'apostrophe (et il faut la compter). Et c'est accessoirement la citation de l'année. Et aussi celle qui nous suivra pendant 5 ans.

C'est si bon la politique quand on y réfléchit bien, à tête reposé, à jeun.

 

2014-2017 Time Neves A vous de jouer les amis ! Réservé.