Voilà, enfin le Saint graal entre les mains...
Je rentre chez moi hier soir avec l'objet de toutes les passions et de toutes les controverses en poche. Vie de famille oblige je m'apprêtais à ne pouvoir y jouer que dans quelques nuits. Mais bonne nouvelle, une soirée entre filles me laissait le champ libre pour pouvoir profiter pleinement et pour quelques heures de Heavy Rain. Ah quand les Dieux du jeu vidéo sont avec moi...
:)

Premiers pas...
J'allume mon écran, ma PS3, j'insère mon disque et déjà une mise à jour d'une dizaine de minutes... Argh, il va falloir patienter encore quelques instants. Je zappe sur Direct 8 et sur Highlander premier du nom histoire de faire passer le temps (mon dieu que ça a vieillit...).

Dix minutes plus tard je repasse sur ma PS3, ah, installation terminée. Sélection de la langue, des sous-titres, de la difficulté du jeu et à nouveau une installation sur le DD... Ils veulent ma mort ou quoi...

Mais là où les développeurs sont très forts, c'est qu'ils ont pensé à nous occuper pendant l'installation en nous faisant  participer au pliage guidé de l'origami présent dans la boite (celui de la jaquette).
Une idée simple, bienvenue et très sympa...
Plusieurs minutes tard, mon bel origami finit et trônant sur ma table basse, le jeu commence.

Je n'en peux plus d'excitation.

L'aventure commence, l'expérience aussi...
Je ne dévoilerais rien de l'intrigue, ni du début du jeu. Juste quelques mots pour dire que l'on est immergé très rapidement et très efficacement. L'identification aux personnages se fait tout en douceur. Le générique d'intro n'a rien à envier au cinéma...
Pour un amoureux du 7e art et des jeux vidéo,  comme je suis,  ce jeu est une fusion parfaite des deux médias. C'est un vrai coup de force de la part de Quantic et c'est là, pendant que je joue et après deux bonnes heures passées dessus, que je comprends l'engouement et le coup de coeur de la rédaction de Gameblog.
Comment peut-il en être autrement devant cette immersion totale et viscérale.
Comment peut-on ne mettre que 6/10 (suivez mon regard... Jamais vu des journalistes aussi blasés...) à un tel jeu qui propose un vrai renouveau dans la façon de jouer... C'est un mystère complet pour moi. Tant pis pour eux...

Tant pis pour ceux qui passeront à coté de Heavy Rain, d'un tel bonheur et d'une telle immersion vidéo ludique... L'erreur d'une vie de gamer...

Pour moi je kife comme jamais et je n'ai qu'une hâte c'est de jouer, de jouer, de jouer...