White Shadows

  • DéveloppeurMonokel
  • ÉditeurThunderful Publishing, Headup Games
  • Condition de test : Playstation 5 (v1.002)
  • Date de sortie : 7 décembre 2021
  • Prix : 19.99€ (PS5, Xbox Series, PC et Mac)
  • Voix : Aucune
  • Style : Plateforme, réflexion
  • Langues : Allemand, Anglais, Arabe, Chinois - simplifié, Coréen, Espagnol, Français (France), Japonais, Portugais (Brésil), Russe

 

Premier jeu du studio allemand « Monokel », White Shadows est une expérience intrigante à plus d’un titre. Point d’histoire racontée ou écrite pour vous mettre dans l’ambiance, vous serez immédiatement jeté dans le bain. L’univers du jeu et ce qu’il implique ne sera que suggéré via les décors souvent très vivants ou par des sons et animations laissés à votre libre interprétation.

Le décor est simple : dans un univers dystopique uniquement composé de noir et de blanc et dont les humains sont absents, le soleil semble avoir disparu et la seule source de lumière est conçue par une usine qui englobe le monde entier et dans laquelle chaque animal travaille.

« Un bain de lumière par jour gardera les ténèbres à distance » (slogan connu)

Vous incarnez donc Corneille, une petite fille-oiseau, qui va doucement s’écarter du chemin sur lequel elle devait se rendre pour découvrir un envers du décor pas si joyeux qu’elle ne le pensait. Pourquoi la lumière est-elle uniquement artificielle ? Pourquoi tous les animaux doivent-ils travailler si dur pour une si faible récompense ? Pourquoi certains semblent devoir travailler plus que d’autres ?

Vous aurez petit à petit les réponses à ces questions, mais pas de suite.

À vous d’avancer donc. Le jeu ne laissant d’ailleurs pas beaucoup de choix, une seule direction est possible. Vos interactions avec l’environnement se feront peu à peu, en poussant une caisse ici, en actionnant un mécanisme là ou encore en utilisant des échelles avec précaution.

Car la petite Corneille est fragile. Ne sachant pas voler, toute chute trop violente engendrera une mort immédiate. De même, le chemin qu’elle emprunte n’ayant pas été prévu pour elle, il lui faudra éviter les métros qui passent sans crier gare ou les pièges décidément nombreux.

Mais soyez rassurés, en cas de décès (et ça risque d’arriver assez souvent), vous ne serez jamais renvoyé très loin. Le jeu ne se veut pas trop punitif là-dessus.

Dans l’ombre, tu demeureras !

Néanmoins, l’aventure ne sera pas seulement ralentie par l’environnement. Corneille s’étant écartée du chemin à suivre, d’autres animaux employés par l’usine voudront la punir pour cette faute.

Certains passages nécessitent donc de rester dans l’ombre afin de ne pas attirer l’attention. Et c’est d’ailleurs, depuis l’ombre que vous pourrez découvrir avec Corneille que ce monde n’est pas aussi enchanteur qu’on voudrait le faire croire.

Tous les animaux sont égaux (mais certains le seraient-ils moins que d’autres ?)

C’est d’ailleurs là l’intérêt principal du jeu : sa narration cachée et subtilement mise en avant. Soit par de simples éléments de gameplay, soit par des scénettes qui se joueront en arrière-plan.

La mise en scène de certains moments clés du jeu est d’ailleurs un de ses énormes points forts. Les musiques sont également utilisées de main de maître via des œuvres telles que « La chevauchée des Walkyries » (Wagner) ou même « Ainsi parlait Zarathoustra » (Strauss). Des moments de plaisir pour les yeux et les oreilles.

Fais comme l’oiseau ! (·♫·♪)

Malgré sa composante assez linéaire et sa durée de vie plutôt courte, White Shadows est à considérer comme une expérience narrative qui aborde des thèmes plus sérieux qu’il n’y paraît et parmi lesquels vous vous retrouverez bien à un moment donné.

Une expérience qu’il vous faudra embrasser dès le départ jusqu’à sa conclusion et que vous serez libre d’interpréter à votre façon.

D’un certain côté, c’est aussi ça être libre (comme un oiseau ?)

 

Ce jeu est pour vous si :

- Vous aimez les expériences narratives « engagées »

- Vous aimez une bonne mise-en-scène, tant au niveau visuel que musical

- Vous avez aimé l’Odyssée d’Abe, le gameplay s’en approchant un peu

Ce jeu n'est pas fait pour vous si :

- Vous n’aimez pas les jeux linéaires

- Vous recherchez de l’action et vous intéressez peu à l’histoire

- Vous voulez une aventure longue

Test réalisé par La Mangouste