Vaincre son
rival sur son propre terrain de jeu : voilà le leitmotiv de la série
Sonic & Sega. Suite à la recommandation de Trazom dans lepodcast 163, je n'ai guère pu m'empêcher de m'essayer au titre. Je
pense très sincèrement que ce Sonic est bien meilleur que Mario
Kart Wii. Cependant, le soucis du pourquoi et du comment de ma note
se situe ailleurs...
Pour
simplifier les choses, je vais appeler ce jeu Sonic Racing durant ce
test. Notez aussi que pour une question de moyens (aussi bien argent
que compagnons d'armes du pad), j'ai opté pour la version Wii... et
je le regrette déjà.

Pour une version plus agréable à lire, aller sur mon blog : http://www.gameblog.fr/blogs/hakayami/p_26173_mes-tests-sonic-sega-all-stars-racing

Pour commencer, je ne trouve pas que copier est un mal en soi. Tant
que le jeu vidéo que l'on me donne est bon, je m'en contrefiche.
Sonic Racing s'inspire ainsi très fortement des Mario Kart pour
amener une nouvelle saveur. De ce fait, les ressemblances sont
frappantes et les comparaisons inévitables. On a donc les mêmes
dérapages contrôlé et des items en folie pour ralentir ses
adversaires. Mais là où Mario Kart Wii mise plus sur le côté très
aléatoire (bonjour, la carapace bleue, les trois rouges et le nuage
juste avant la ligne d'arrivé...), Sonic Racing privilégie la
conduite. Savoir maîtrisé les drifts est primordiale pour vaincre!
Mais fort heureusement, il ne faudra que quelques minutes aux
habitués de Mario Kart pour dompter la bête. On retrouve vite ses
marques et remporter la victoire se fera sans sourciller... ce qui
peut être légèrement problématique puisque je me rends compte que
j'ai terminé les 6 Grand Prix (en débutant, normal et expert) en un
rien de temps. Mais ceci s'explique aussi par l'IA volontairement
amicale.

Ici, il n'est pas question de 12 concurrents mais de 8. Au solo en
mode expert, la vitesse de l'IA s'adapte justement à vous. Pour
avoir essayer, j'ai volontairement fait le gros nul durant le premier
tour, et à partir du deuxième, je m'y suis remis. Grâce à
l'enchaînement de seulement deux All Star (l'équivalent du Bill
Ball de Mario Kart) et d'un peu de savoir faire, j'ai pu me hisser...
premier à la fin de la course. Tandis qu'en jouant sérieux tout le
long, je sème très difficilement l'IA qui me colle au train. Même
dans les Grand Prix on sent le côté F-Zero GX (développé par
Sega, je le rappel) où le concurrents ayant le plus de points après
vous, sera très justement à vos trousses. Mais la ressemblance ne
s'arrête pas là : certains circuits reprennent aussi des tracés
similaire.
En parlant de cela, il faut savoir que le game design a
été pensé pour le gameplay Sonic Racing. Le parcours est très
propice aux dérapages à user sans modération, ce qui n'est pas
pour me déplaire. Très souvent, la sensation de vitesse est là. Et
surtout, aucun circuits ne ressemble à un autre, aucun!
Souvenez-vous de Mario Kart Wii et de ses circuits qui se répètent
trop souvent (les circuits Mario tous semblables...) avec ses airs de
déjà-vus. Au moins, Sonic Racing a le mérite d'être inventif sur
ce point. Sans parler des nombreux raccourcis parfois bien cachés
qui sont ingénieux. Cela faisait bien trop longtemps que je n'avais
plus sortis mon « Oh! Mais putain, il y avait un passage
secret!!
O_O ».

Côtés personnages jouable, Sonic Racing met l'accent sur la
différenciation. Là où on voyait difficilement la différence
entre Harmonie et Funky Kong à Mario Kart Wii, dans Sonic Racing,
chaque concurrent est unique, ou presque. A commencer par les
véhicules : on a des Karts, des motos et des machines volantes.
Les
Karts ont la même maniabilité que ceux dans Mario Kart Double Dash
sur Gamecube. C'est-à-dire qu'ils roulent toujours comme des
savonnettes, mais avec un peu de maîtrise, on peut parvenir à faire
du 100% drift race (ne faire que des dérapages, on est encore loin
du snaking des Mario Kart mais on aurait pu y être) sur tout le
tracé. Quant aux motos, ceux-ci sont plus maniable dans leurs
dérapages et ont une très bonne tenue de route. En revanche, ils se
font vite jarté par leur faible poids... un peu comme dans un
certain jeu. Mais pour faire encore plus copié, les motos peuvent
aussi faire du wheeling (rouler sur une roue). Ceci se fait
différemment que chez vous-savez-qui puisqu'il faut maintenir le
bouton dérapage et bouger de haut en bas le stick pour se faire.
Ainsi, votre personnage gardera une trajectoire droite et lorsque la
roue avant retouchera le sol, vous aurez un boost, exactement comme
si vous faisiez un dérapage. Enfin, les véhicules volant eux ont le
mérite de garder leur vitesse de pointe quelque soit le terrain
puisqu'ils n'ont aucun contact avec le sol. Il sera alors aisé de
faire du hors piste. Hélas, leur dérapages est pour ainsi dire...
étrange. Et pas évident à maîtriser.
Ces différences, on les voit notamment sur Alex Kidd et Opa Opa qui
ont sur le papier exactement les mêmes statistiques mais l'un étant
en moto et l'autre dans les airs. Mais même au sein d'un genre de
véhicule, la conduite diffère encore! C'est ce qui est vraiment
appréciable dans Sonic Racing. Les deux seuls gus qui sont identique
étant B.D. Joe (Crazy Taxi) et Beat (Jet Set Radio).

Avant de parler des différents modes de jeux, je développe ma
pensée de tout à l'heure quand je disais que Sonic Racing
privilégie la conduite. En effet, il y a toujours des items très
similaire à Mario Kart mais ceux-ci sont beaucoup moins punitive.
Généralement, dans les Mario Kart, lorsque vous vous prenez une
carapace, vous êtes arrêté net; coupant ainsi le rythme de votre
course et donnant ainsi plus de frustration. Dans Sonic Racing, ces
items ne font que vous ralentir, ils ne coupent en aucun cas votre
élan. La frustration est donc amoindri, mais en revanche, gagner
contre des joueurs qui savent y faire est plus hardu. D'autant que
l'utilisation intelligente des items peut permettre une bonne
protection. Le plot (le jeu appelle ça une... mine. M'enfin bon!),
qui a la même fonction qu'une banane chez vous-savez-qui, peut
arrêter tout projectile s'il est posé au bon moment. Il en est de
même pour les missiles auto-guidés et les gants de boxe qui peuvent
être jetés en arrières. En parlant de ceux-ci, ils ont la même
fonction que les carapaces sur les Mario Kart. Les missiles suivent
certes le tracé de la course mais peuvent très bien se prendre un
décors ou même un autre concurrent en chemin! Quant aux gants de
boxe, ceux-ci rebondissent et défilent à une vitesse hallucinante,
les esquiver revient au miracle... surtout quand on en balance trois
en même temps (ceci se fait en maintenant le bouton objet. La même
action est possible avec les autres items d'attaques apparaissant en
triple exemplaire.). Enfin, les All Stars sont un peu différents
mais ont la même fonction : faire avancer automatiquement le
personnage très rapidement (on garde un léger contrôle en faisant
droite ou gauche) et permettant, par une pression sur le bouton
objet, une attaque. Celui de Sonic consiste à foncer très vite,
Shadow balance des Chaos Spear, Dr. Robotnik lance des missiles, Ryo
Hazuki éjectent ses opposants, etc... D'autant que ces All Stars
n'interviennent que pour les retardataires, histoire de donner une
seconde chance aux derniers de la course.

 
Enfin, les modes de jeux est l'un des point faible du titre : ce
n'est pas assez! En solo, on a le mode Grand Prix avec 6 coupes qui
contiennent 4 courses chacun pour un total de 24 circuits. A côté,
on a un mode contre-la-montre très classique, une course libre et un
mode mission. Ce-dernier demande de remplir certains objectifs tous
aussi ennuyeuses les unes que les autres. On doit par exemple
ramasser plein de rings, faire des dérapages ou même... faire une
simple course. Le peu d'originalité ne pousse pas suffisamment le
joueur dans le fun et on n'a guère envie de se refaire ne serait
qu'une de ces 64 missions. En multi locale, on a un mode battle
anecdotique (gameplay non adapté pour cela à l'instar de Mario
Kart) et divers de ses variantes comme un capture the flag masqué ou encore un mode élimination où, périodiquement, le dernier de la course se fait éliminer.
Bien sûr, il reste le mode course libre où on enchaîne simplement
les circuits. Enfin, dans le multi online (hélas, un seul joueur par
console), on a seulement la possibilité de faire des courses libre.
L'hôte de la partie est le seul pouvant choisir le circuit et les
configurations. Il peut ainsi décider d'ajouter des ordinateurs, de
mettre des All Stars ou encore d'autoriser les dérapages.

D'ailleurs, pour parler de ce online, en tout cas sur Wii, il est
décevant.
J'ai essayé à différents heures de la journée et sur plusieurs
jours hors périodes de vacances, et le constat est sans appel. On
trouve certes des parties relativement rapidement, mais il sera très
rare de dépasser un total de 3 ou 4 gus en ligne. Là où, Mario
Kart Wii, à la même heure, propose instantanément des parties
presque pleine, soit une dizaine de joueurs. On pourrait imaginer
rajouter des ordinateurs histoire combler le vide. Hélas, la
communauté Sonic Racing préfère jouer sans ceux-ci, même si on
n'est que deux. Etant quelques fois l'hôte, j'ai oser rajouté des
ordi niveau confirmé ou expert pour pimenter la partie, et rajouter
du fun. Mais la seule chose que j'ai en retour, c'est des rage quit
en veux-tu en voilà. Heureusement que sur Wii on n'a aucun moyen de
communication, parce que j'imagine que ces mecs m'auraient insulté
au même moment! Pour ce qui du niveau global des joueurs, on oscille
entre du noobisme absolue à du PGM en puissance. Certes, ces
extrêmes sont rares mais non inexistant. La plupart des courses que
j'ai pu livrer, j'avais affaire à de véritable plots. J'ai trop
souvent l'impression d'être seul sur la piste. Ainsi, je dois
malheureusement avouer que le fun n'est pas au rendez-vous,
contrairement à un certain Mario Kart Wii. Dommage. Vraiment
dommage. Même sans système de ranking, le jeu reste bon, mais le
public ne suit pas.

C'est là le fin mot de cette histoire! Sonic Racing a clairement du
potentiel mais le fun n'y est pas et motiver les gens à jouer à
celui-ci plutôt qu'à Mario Kart est difficile. Je termine
rapidement sur les différents manettes possible sur Wii : la wiimote
seul (de préférence, ancré dans le joli volant fournit avec le
jeu), le wiimote nunchuk et la manette classique. Oui, le pad GC, tu
peux le foutre dans ton cul, sans vouloir être grossier. Le volant a
le mérite d'être beau, mais la jouabilité est plus tendu que Mario
Kart Wii. En effet, les mouvements à faire sont un iota plus amples,
et il faut maintenir le bouton 1 et non B pour déraper. Comme le dit
si bien Trazom, il est nécessaire suivre quelques cours de Yoga pour
pouvoir correctement jouer, ce qui est décevant.

Enfin, côté technique, il faut souligner l'horrible framerate du
jeu! Surtout en multi local!! C'est inadmissible! Pour avoir comparé
avec Mario Kart Wii, je peux vous dire que Sonic Racing sur Wii ne
dépasse jamais les 50 fps mêmes en mode 60 Hertz! Pire encore, ce
framerate chute dramatiquement dans certains passages comme les
niveaux 'Final Forteresse' du Dr. Robotnik! Graphiquement, c'est plus
beau que Mario Kart mais le jeu n'a clairement pas été optimisé
sur une console spécifique. Je pense surtout au mode multi locale en
écran splitté où graphiquement c'est... Oh non, je ne préfère
pas en parler. C'est beaucoup trop horrible. Ajoutez à cela que les
textes sont beaucoup trop petit si on joue sur un petit écran SD...
alors qu'on est sur Wii! Bordel, on n'est pas sur PS3! Les
développeurs ne pensent-ils jamais aux joueurs qui ont de petits
moyens?! J'ai quand même pu essayer sur un grand écran HD et là
seulement, le jeu est bien visible, ouf.

Pour terminer, gros carton rouge pour la bande-son. Mise à part les
musiques des menus, la totalité du soundtrack est basé sur
d'anciens titres de Sega. Certes, on a forcément la nostalgie qui
parle quand on entend des thèmes de Sonic Adventure, mais il n'y a
rien de neuf là dedans. La voix off a le mérite de dynamiser
l'action (personnellement, je trouve le jeu plus drôle quand il est
là) mais on a la possibilité de l'enlever via les options. Enfin,
un dernier petit coup de gueule pour la version PC dénué de mode
online. Ok, celui-ci n'est franchement pas folichon, mais c'est
malgré tout dommage.

Je le redis
et je le pense très sincèrement : Sonic Racing a vraiment du
potentiel. Il est techniquement meilleur que Mario Kart Wii mais
hélas, trop de points négatifs viennent tâcher le plaisir de jeu.
A commencer par la communauté peu présente et trop aléatoire.
Ensuite il y a le fait que le jeu n'a pas été suffisamment
optimisé, chose qui ce voit dans le framerate. Enfin, il manque un
tout petit peu d'originalité sur les modes de jeux qui aurait pu
faire pencher la balance.
Bien sûr, même avec tout cela, j'ai
réussi à beaucoup m'amuser sur le solo, chose qui n'était pas le
cas sur Mario Kart Wii. Oui! On peut s'amuser à ce jeu car il
a clairement du potentiel! C'est à contre-cœur que j'ai noté Sonic
Racing avec seulement trois étoiles, je ne pense pas pouvoir lui en
donner plus. Le principe de ce genre de jeu étant clairement le fun
à plusieurs, Sonic Racing manque le train et ne garantie que du
plaisir sur le simple solo. Dommage.
Je n'ai pas
pu vérifier, mais si vous avez le choix, préférez la version Xbox
360 ou PS3 pour la HD et un (peut-être) meilleur online.