• picross DS  : on ne m'arrête plus,
    j'ai dû boucler plus de 20 grilles cette semaine, en écoutant des
    podcasts en retard. à croire que c'est mon nouveau sport, mdr.
  • deathspank  : et voilà. encore un jeu
    acheté sur le xbox live arcade. une semaine à moins 50% sur le produits
    EA. pour 1200 MSP j'ai donc craqué sur deathspank et sa suite,
    soit deux jeux pour le prix d'un. les mauvaises langues diront "le prix
    normal" vu que c'est plutôt un jeu vendu coupé en 2, donc vendu deux
    fois plus cher, que deux jeux. bref j'étais pas forcément interessé par
    ce jeu sorti l'été dernier, mais en me penchant de plus près, j'ai vu le nom de ron gilbert, aka mr monkey island. bref la démo m'ayant plu, graphiquement (un rendu très "BD", avec un monde en "rouleau"
    style animal crossing) et point de vue gameplay, je me suis laissé
    tenter. pour résumer c'est un diablo-like dans un univers et un système de dialogue typique des jeux d'aventures lucas arts,
    complètement crétin donc. à ce titre, le héros, deathspank, est un
    débile profond avide de baston qui se prend pour une sommité,
    s'exprimant de manière pompeuse. une sorte de buzz l'éclair sorti
    d'usine. les dialogues tous doublé avec brio sont vraiment très drôles,
    et sont une excellente respiration aux combats de masse très typé
    "répétifif" des hack'n slash. répétifif, mais addictif, car on ne cesse
    d'évoluer. armes, protections, expérience, etc. bref, je suis bien
    content d'être anglophone pour profiter de ce jeu. et puis déjà quelques heures au compteur, et j'ai dû explorer 1/8ème de la carte, il semble
    pas si court que prévu... (j'ai lu une dizaine d'heures)
  • deathspank: thongs of virtue  : seulement
    essayé deux minutes la démo, pour savoir quelle genre de suite c'était,
    et donc si je l'achetais. vu que c'est comme le précédent, ce fut oui
    direct, mdr.
  • just cause 2  : j'ai continué mes
    conneries chez mon pote, toujours pas de missions, simplement de la
    DESTRUCTION, eheh. et puis j'ai commandé le jeu, 10£ sur amazon UK. je
    pouvais pas dire non! bref je jouerais "sérieusement" chez moi, lol. ah
    et puis j'ai capté qu'il y avait un radar pour détécter les caisses
    d'upgrade. au bout de 10h de jeu, il était temps...

DISCLAIMER: en toute honnêteté, cet article écrit à l'arrache est directement issu d'une rubrique de mon blog sans commentaires, qui ne s'appelle pas "il est 4h..." pour rien. à l'heure du goûter il est temps de se relaxer. par ce geste insolent de copier/coller, je m'ouvre au dialogue, ahah!