• super meat boy  : 40 nouveaux niveaux dispo, j'ai donc voulu essayer ça au plus vite,
    surtout qu'il sont visuellement comme les niveaux normaux, contrairement aux deux précédents pack de niveaux en mode "8-bit style". si les remix hardcore de niveaux déjà existants sont vraiment très chauds
    effectivement (notamment à cause du choix des couleurs en arrière plan), j'ai bouclé, sans mal (gueuler un bon coup ça fait jamais de mal,
    ahah), la moitié de l'autre chapitre sur mon premier run. mais au
    premier gros blocage j'ai préferé arrêter, pour ma santé mentale, et
    m'en garder pour la suite...
  • hexic HD  : j'avais pas touché au jeu depuis le premier jour où j'ai eu la console, et là une certaine frénésie du score m'a poussé à y jouer pendant des
    heures. je me suis amusé à battre les scores de ma liste d'amis (je peux me gargariser d'une partie à 150000pts, ah!). un concept
    simple mais efficace, ça c'est bon! mais perdre une partie bien avancée à cause d'une bombe mal placée c'est vraiment casse-bonbons.
  • soulcalibur IV  : après avoir vu ce week end de beaux combats sur ce jeu (entre autre) via le stream de la world game cup à cannes que j'ai squatté quasi non-stop, l'envie d'y jouer était
    puissante. de passage chez mon pote, j'ai donc bien exercé mon kilik. et puis customisé quelques autres persos façon nantô de fourrure... je me tâte pour me le prendre et pouvoir le doser au HRAP (le challenge d'oublier 11 ans de kilik à la manette est couillu), mais j'ai vraiment acheté trop de jeux cette semaine, ce serait pas
    raisonnable. raaah!!
  • picross DS  : après quelques grilles facile et une horrible, j'ai debloqué les
    grilles à 20 cases, et là, j'ai eu envie de me petit-suicider sur le
    champs.
  • FIFA 11  : rien de croustillant à
    raconter... à part que j'ai enfin pigé comment arrêter les penalty (c'est
    avec le stick droit, logique. hum), au bout de 4 mois il était temps, lulz! je trouvais ça bizarre aussi qu'en la jouant à la PES (une direction +
    un bouton) le gardien bougeait pas ou finissait sur le cul quoi que je
    fasse. moralité: c'est pas encore inutile de lire la notice du jeu de
    nos jours. j'ai aussi essayé de maîtriser le système de feinte avec le
    joystick droit en cours de matche, mais c'est pas encore ça...
  • zoo keeper  : j'ai retrouvé la version flash de ce puzzle game à la bejeweld. j'y ai beaucoup joué il ya pas mal d'années, et c'est toujours aussi
    agréable. et toujours aussi stressant à cause de la jauge de temps. au
    moins les parties durent pas 1h comme sur hexic, mdr.