Commençons par un des métiers les plus oubliés du monde de la création sonore, que ce soit au Cinéma, à la Télévision, ou pour ce qui nous intéresse ici dans le Jeu Vidéo : le Bruiteur.

Comment pourrait-on l'oublier ? C'est bien simple, parce qu'il est là pour ça ! Un bon bruitage est celui qui est naturel à l'oreille... si un personnage produit un son de cuir trop exagéré ou des pas trop prononcés, on entendra un problème. À moins bien sûr que la direction artistique ne le demande, mais ce sont des cas bien isolés.

 

Foley artist 1

 

Le Bruiteur (ou Foley Artist en anglais, du nom de Monsieur Jack Foley) est donc le créateur qui s'occupe de donner de la vie et de la consistance aux personnages et aux objets dans une scène en leur ajoutant des sons naturels.

Bien sûr, quand on parle de quelque chose de filmé, ces bruitages sont enregistrés si la vidéo s'est tournée sans microphones sur le plateau, ou si il y a un besoin de rajouts.

Mais dans l'animation et le jeu vidéo, il faut de toutes façons passer par cette étape.

Au moyen d'ustensiles très variés, de la connaissance des sonorités qu'il peut produire (et celles que l'on veut produire), il va pouvoir créer devant un (ou plusieurs) micro un son accompagnant une situation : des bruits de pas selon la texture du sol, de tissu, de portes, d'armes, du raclement d'une chaise... enfin tout ce qui rend des interactions réelles.

 

Foley Artist 2


À noter qu'il faut donc ici bien différencier les Bruitages et les Effets Spéciaux Sonores (SFX) : un bruitage est un son naturel, alors qu'un SFX décrit tout ce qui est rajouté de manière esthétique, comme le «woosh» d'un mouvement de caméra. Il existe aussi les Ambiances, comme le vent et les oiseaux (cliché quand tu nous tiens).

 

En synchronisation avec une image, le bruiteur va donc enregistrer avec son corps et son matériel différents sons : la difficulté réside dans cette synchronisation et dans la recherche du résultat voulu sans forcément avoir avec lui l'objet tel qu'il est à l'image.

Petit exemple : j'ai vu un bruiteur d
evant recréer le son de l'armement d'un fusil à pompe... au moyen du choc et du raclement métallique entre deux sabots de caméra et de deux pistolets différents, il a pu obtenir ce son bien mieux que ce que l'on pouvait trouver dans une Sonothèque et qui n'aurait pas forcément convenu pour la scène !

 

Recherche Foley

 

Car là est la problématique : tous les studios ont des banques de sons aujourd'hui... mais la singularité du travail du bruiteur sera toujours supérieure, vu qu'il réfléchit, modèle, travaille avec ses ustensiles en «direct».

Les banques de sons seront plus utilisées par les Designer Sonore (ou Sound Designer) plus tard dans le processus de création. J'y reviendrais en abordant ce métier mais il faut bien différencier le travail du Bruiteur qui crée manuellement la densité d'un personnage ou le son d'une situation, et celui du Designer qui va modifier, monter soit ces sons du bruiteur, soit (majoritairement) utiliser les sons d'une sonothèque, de musique, pour recréer l'effet désiré, que ce soit Foley, SFX ou Ambiance (il a donc un rôle qui englobe plus de fonctions)

D'ailleurs, dans le Jeu Vidéo l'approche est aussi différente : un son enregistré n'est la plupart du temps pas fait en regardant l'image. Les sons dans le Jeu vidéo vont êtres modifiés par les Designers, en coordination avec les Codeurs qui placeront ces éléments dans le code du jeu... pour les bruitages il y a seulement des indications sur le résultat voulu.

 

Actuellement en France, cette profession est en voie de disparition dans tous les domaines de l'audiovisuel : les studios préfèrent utiliser des banques de sons par gain de temps et de moyens (ce qui n'est pas forcément une réalité à mon humble avis), ou la plupart du temps on trouve des Designer Sonores polyvalents (pour l'animation ou le jeu vidéo qui demandent de toutes façons des Designer après l'enregistrement des bruitages). 

Le métier de Bruiteur au sens classique du terme se passe mal entre les générations... le savoir-faire ne se transmet que dans le cercle familial, ou les anciens sont de plus en plus réticents à prendre des assistants (ou il n'y en a tout simplement pas, c'est plus attirant pour les nouveaux venus de se servir d'un ordinateur pour modifier ses sons en tant que Sound Designer).

 

 

Pour finir ce premier aperçu de métier Sonore dans le Jeu vidéo, qui a été j'espère clair et aussi complet que je me pouvais de le faire, voici une petite vidéo sur le travail de bruitage  effectué pour Dark Sector, avec des légumes (un grand classique pour les sons de chair et d'os)... 

 

http://www.playscope.com/popup.html?cnt=13971&vidId=7552&imageType=Videos&imageID=21