En effet, ca fait un mois déjà que je me suis inscrit sur la liste des candidats qui souhaitent entrer en classe de Game Design à Isart Digital l'année prochaine, et il reste 18 jours avant mon rendez-vous.

Pourquoi cette école vous me direz-vous? Parce que Paris + diplôme qui a de la valeur, tout simplement.

Le soucis c'est que je n'ai pas trouvé d'autres écoles intéressantes sur Paris délivrant un diplôme de Game Designer, du coup je n'ai même pas pris la peine de m'inscrire autrepart...un peu débile et téméraire comme façon de procéder, mais bon...jeune & con comme on dit :P J'aime bien me mettre la plus grande des pressions, tout risquer en une seule tentative, j'ai toujours fait comme ça et ça a toujours marché (pour le moment...). Plus j'y pense, et plus je trouve ca complètement niais, m'enfin bon passons.

"Hey Rain, rejoins nous dans notre monde, il est fait pour toi :)"

Lorsque je m'y rendrais le 8 Mars, je passerais le matin un test écrit en anglais et je devrais rédiger un papier sur un jeu parmi une liste de 3 titres. Bien entendu, j'imagine que ce seront 3 jeux avec un game design précurseur d'un genre, des concepts qui ont marqué le jeu vidéo ou bien tout simplement des expériences très fortes. Du coup, ca fait un bon moment que je ne fais que passer mon temps sur les perles vidéoludiques que j'ai malheureusement zappé dans ma vie telles qu'Alone in the Dark, Fallout, les Sonic, Deux Ex, Ico, Populous ou...Shenmue !

Je comprends enfin Julo...

Le problème c'est que je suis un peu obligé de survoler tous ces jeux si je veux en découvrir un maximum, un peu dommage pour des excellents titres comme ca.

Et puis quand je ne joue pas, je lis. Je lis évidemment un bouquin de Game Design. Je lis "L'art du Game Design: 100 objectifs pour mieux concevoir vos jeux" de Jesse Schell.

C'est en parcourant les blogs des développeurs de métier sur Gameblog que j'ai découvert ce livre et je n'en suis absolument pas déçu. C'est absolument bien écrit, bien structuré et puis ce n'est pas axé uniquement sur un genre ou sur les jeux vidéos, c'est vraiment une analyse de la philosophie de tous les types de jeu qui existent (jeux de plateaux, de cartes, de cour de récré, etc...), et c'est vraiment, mais vraiment super intéressant. Je le recommande à quiconque qui s'intéresse, de près ou de loin, à la création de jeux.

Pour revenir au rendez-vous d'Isart Digital, l'après-midi je vais passer un entretien de 30 minutes (je crois bien) pour montrer ma motivation. Classique, mais extrêmement douloureux pour moi. Je n'ai jamais été un super communiquant (ceci dit je sais qu'un Game Designer doit savoir bien exprimer ses idées), donc c'est la partie que je redoute le plus. Dans ces cas là, c'est à chaque fois quitte ou double. Soit tout sort super bien, le feeling passe nikel et j'en rajoute même malgré moi, soit je me vautre complètement et ensuite je me jette dans une poubelle la tête la première.

Et passé l'entretien qui sera certainement le plus long de ma vie, je donnerais les travaux de toutes sortes que j'ai accomplie par clé USB. Parmi eux, des scénarios que j'ai écrit étant petit dont j'en suis très fier d'ailleurs car c'est assez conséquent et c'est vachement bien, et un concept de jeu que j'ai créé il n'y a pas longtemps dans le cadre de mes études d'informatique.

"L'une des choses les plus
difficiles dans la vie, ce sont les choix. Certains sont évidents, d'autres
sont sans conséquences, ceux que l'on redoute sont souvent importants, la
plupart d'entre eux sont faits inconsciemment mais ce qui est sûr c'est que
l'on y fait face constamment." -

Bref voila, en espérant que dans 18 jours ca va bien se passer :)