Cela fait quelques années que l'on entend ici et là que le jeu vidéo japonais serait mort, en dehors de ses frontières. Le monopole des blockbusters occidentaux et le succès de jeux indépendants inquiètent grandement certains développeurs de l'archipel. ( voir Square Enix "humilié" par le manque de jeux japonais à l'E3 )

Interviewé par Famitsu, Hideo Kojima, grand gourou de JulienC, donne son avis sur la question.

"C'est difficile de ressentir ça quand on est au Japon, mais il y a un fossé de plus en plus large avec l'Occident en terme de qualité ."

"Nous sommes obsédés par le succès mondial parce que nous avons fait des jeux et des animes qui ont eu un succès mondial avant, mais plus aucun de ces succès ne compte aujourd'hui."

Comment remédier à cela ?

" Si vous voulez percer à l'étranger, le seul moyen est de diviser vos équipes de développement entre les japonais et le marché global. Il est impossible d'englober un seul groupe - tout le monde a besoin d'être séparé, jusqu'aux bureaux et aux structures de rémunérations."

" Il y a beaucoup de développeurs talentueux à l'étranger, mais vous ne pouvez pas les avoir si vous ne dépensez pas d'argent. Si vous basez vos calculs sur les standards japonais, personne ne viendra chez vous. C'est comme la différence entre ce que vous payez pour une star d'Hollywood et une star de film japonais"

En gros, il faut développer à toute l'industrie japonaise la stratégie adoptée par Capcom et Square Enix dans l'acquisition de studios étrangers.

Kojima suggère également aux développeurs japonais de mieux apréhender ce à quoi aiment jouer les joueurs occidentaux.

" Pour caricaturer, les américains aiment les jeux où vous avez un flingue et où vous tirez sur des aliens. Si vous ne comprenez pas pourquoi c'est fun, alors vous ne devriez pas faire de jeux pour le marché mondial; vous n'en avez pas besoin."

Heureusement qu'il caricature. Quoique...

" Je veux dire, les japonais se diront peut-être 'Pourquoi des aliens ?', mais les américains répliqueront avec ' Qu'est ce que vous avez avec ces jeux où des types qui ressemblent à des filles  combattent au Japon avec une grosse épée?' Il n'est donc pas étonnant que le public-cible de beaucoup de jeux devienne cloisonné."

Pour une fois qu'un éditeur japonais dit tout haut ce que les développeurs et les journalistes occidentaux  pensent tout haut depuis des années...

 

source: 1up.com