J'ai commencé à jouer lors de ma première année de collége, oui avant ça j'étais un garçon ordinaire pour l'époque, c'est à dire sortir dehors, jouer au foot, et autres trucs. Au début des années 1990 les consoles de jeux vidéos n'avaient pas le même impact médiatique et n'occupaient pas encore autant de place dans les cours d'école que maintenant.

Pendant une pause au collége, des amis discutaient de quelque chose de particulièrement curieux pour moi. Quelque chose qui utilisait une télévision et un appareil à brancher derrière, et d'un personnage qui sautait sur des tortues et éviter des trous ! La curiosité était trop forte pour moi et mon harcèlement pour avoir cet objet porta ses fruits. Cet appareil était la Nintendo Entertainement System, ou NES pour faire plus court.


Rush'n Attack, ou appelé Green Beret est mon tout premier jeu lorsque ma mère acheta la console. Un jeu avec pour personnage principal un militaire largué en plein camp ennemi afin de.......... de .......... je ne me rappelle plus, je vais dire afin de pêter la gueule à tout le monde de vivant. Et de vivant il y en avait du monde, des soldats de base qui passaient par ci et par là dont le but était de toucher notre militaire (sûrement une touche c'est toi le loup mais en version mortel) et d'autres de couleur rouge équipés de bazookas qui une fois vaincus laissaient leur équipement au sol. On passera les maudits chiens et autres joyeusetés. C'est avec beaucoup d'acharnement et grâce au joystick officiel de Nintendo avec ses boutons turbos que j'ai réussi à finir ce jeu. Oui en effet lorsque je n'avais plus assez de vies (ou essais), je me plaçai sur un endroit élevé et je bloquais le bouton coups de couteau avec une allumette afin de gagner une vie après un certain nombre de points. Ce fût très long mais efficace. Ensuite plein d'autres jeux accompagnaient mes nuits d'énervement (oui à l'époque j'étais très nerveux sur les jeux).


Des jeux comme Mario Bros/Dunk Hunt, deux jeux sur la même cartouche.......... formidable.... mais pas de pistolet pour profiter pleinement de Dunk Hunt, mis à part un ami qui me prêtait le sien.


Le jeu Teenage Mutant Hero Turtles très difficile pour moi, écrasé, électrocuté, brûlé, soumis et j'en passe........ un jeu de plus non finis.


Rad Gravity, qui après plusieurs mois d'acharnement plantait toujours au même endroit donc impossible de le finir.


Ghostbusters 2, arriver à la fin du jeu pour mourir misérablement juste à la toute fin, et ne jamais plus réussir à arriver aussi loin.


Double Dragon 2, un jeu très classique, mais jouable à deux et le seul jeu de ce type que mon beau père ai accepté de jouer avec moi.


Castlevania 2, un jeu grandiose avec des musiques envoûtantes et un cycle jour-nuit rendant particulièrement dangereux les balades en villes. Des dialogues avec les villageois permettant d'avoir plus que l'habituel fouettage massif sur diverses créatures et un level design obligeant à bien chercher les passages et autres pour continuer sa quête, vraiment un très bon jeu à essayer. 


Super Mario Bros 3 pour finir avec mes souvenirs les plus mémorables de la NES. Ce jeu est pour moi tout simplement fabuleux, tout dans ce jeu est calibré au millimètre. Rarement un jeu m'aura fait passer autant de temps, et ce avec beaucoup de plaisir comme par exemple, lorsque l'on se transformait en raton laveur volant, ou bien en grenouille bondissante pour nager avec aisance dans l'eau. Des niveaux très différents avec des thèmes vraiment excellents. Des niveaux dans le désert aux niveaux dans le ciel, vraiment du très bon....................... tout simplement un chef d'oeuvre ce jeu.

NES

console nes

Joystick officielle nintendo

joystick officielle nes

Rush'n Attack / Green Beret 

jaquette de Rush'n attack nes

Mario Bros/ Dunk Hunt

jaquette de mario bros/dunk hunt nes

Teenage Mutant Ninja Turtles


Rad Gravity


Ghostbusters 2

jaquette de ghostbusters 2 nes

Double Dragon 2

Castlevania 2 : Simon's Quest

Super Mario Bros 3