Interrogé sur les performances commerciales de la Xbox one et de la PS4, Phil Harisson salue les résultats exceptionnels de cette dernière et se félicite du coup de boost induit par cette concurrence imprévue.

L'élargissement de la gamme Xbox one, avec l'arrivée pématurée d'une version sans Kinect, permettrait en bout du compte un surcroit de revenus, avec l'arrivée prochaine de jeux AA nécéssitant Kinect.

Phil Harisson remercie Sony pour cette situation, finalement très stimulante pour les équipes Microsoft et conclue par un "Chapeau bas, Sony !"