NB : une version mise à jour de cet article peut être trouver sous le titre Inception - Convergence et Divergence avec la Psychanalyse - Partie 1 & 2

Cet article sera offert en deux parties afin d'en faciliter la lecture.

 

Ceux qui ont vu Inception (très
réussi selon moi) ont entendu le terme « subconscient »
répété à de nombreuses reprises lors des tentatives d'explication
des mécanismes des rêves. Or, il s'agit d'une erreur (en terme
psychanalytique en tout cas), et je voudrais vous expliquer pourquoi
histoire que vous n'ayez pas perdu votre temps en cliquant sur ce
lien au titre étrange.

Freud a bien utilisé le terme de
subconscient dans les tous premiers textes qu'il a écrits, mais il
l'a abandonné parce qu'il n'était pas suffisamment clair. 
Le problème du terme « subconscient » vient du fait qu'il n'implique pas une coupure radicale à la fois topique et qualitative... et là je sens que je vous ai perdu. L'idée n'est pourtant pas compliquée. Le préfixe « sub », en dessous, suppose qu'il y aurait différents niveaux de conscience ce à quoi Freud s'est opposé. Il lui semblait très important de poser l'hypothèse qu'il existe dans le fonctionnement psychique de l'Homme une zone étant à la fois inaccessible (ça c'est pour le topique) et ayant un fonctionnement propre (ça c'est pour le qualitatif).

 

En se
développant, la psychanalyse n'a plus reconnu qu'un seul niveau de
conscience qu'on appelle « le conscient ». Et c'est tout.

Ensuite il y a l'inconscient qui, comme
son nom l'indique, n'est pas conscient, mais alors pas du tout. En
plus, il a sa propre manière de fonctionner. Je précise bien que
l'inconscient n'est pas une forme plus ou moins claire de mauvaise
foie, au contraire c'est plutôt une sorte de « malgré soi ».

Enfin, il y a le préconscient qui,
pour faire simple, sert à la fois de tampon entre les deux autres,
et de lieu de stockage pour toutes les informations que vous avez
volontairement mémorisées.

 

Il est assez ironique que cette
confusion de terme apparaisse dans un film sur les rêves, car c'est
justement en travaillant dessus (L'interprétation du rêve)
que Freud a créé les bases de la psychanalyse citées ci-dessus.

Cependant, si de manière générale la
mythologie d'Inception est surtout là pour servir l'intrigue
du film, certains éléments peuvent être reliés aux écrits de
Freud. Nous allons essayer de faire le tri. Nous verrons ça dans quelques jours.