A l'heure où j'écris cet article, il reste très exactement 14 jours avant la fin du monde. Donc j'ai eu une idée formidable : parler de l'année vidéoludique 2013. Comme ça, si une race extraterrestre arrive à retrouver des vestiges de l'interweb 2.0, alors que tout le monde dit que la fin du monde était en 2012, ça les fera cogiter un moment.

Après une année vidéoludique 2012 totalement pourrie, avec un Assassin's Creed 3 nul (un comble pour un jeu qui parle de la fin du monde et qui sort en 2012), la révélation fin décembre que BlackLabel a été payé par Capcom pour mettre 5 étoiles à Dragon's Dogma et le scandale autour de JulienC qui a en fait participé au développement de Flower, l'année 2013 s'est révélée plutôt meilleure, mais pas trop. Meilleure du point de vue des surprises, mais pas trop du point de vue des jeux qu'on attendait. Petit résumé des consoles de cette année.

LA PSVITA : Bon, on en a parlé et reparlé, je vais pas revenir dessus, mais c'est triste que Sony ait arrêté la production de la console si tôt. Bon, je comprends que les chiffres de vente d'octobre soient un peu limite (73 ventes dans le territoire français, et c'était une gamine de 7 ans qui s'est trompée sur Amazon et qui voulait acheter le 73ème album de Vitaa), et puis le God Of War sur cette machine sorti en début d'année (God Of War Karting) a un peu déçu, mais tout de même, elle avait du potentiel. 

Qui sait, après le rachat de Sony par Apple le mois dernier ils vont peut être reprendre le design de la console ?


La Megadrive 3 : Personne ne s'y attendait mais SEGA est finalement revenu en tant que constructeur, non pas pour la Dreamcast 2 mais pour la Megadrive 3, une console qui au final aura peut être un peu déçu puisque sa ludothèque n'est constituée que de jeux de Davilex. Il est possible qu'elle regagne mon attention en fin d'année prochaine avec, ENFIN, Shenmue 3 (qui, je le rappelle, sera développé par Treyarch), série qui revient avec un MMOFPS du meilleur goût.

La Halo-COD Box : Le virage étonnant de Microsoft en tant que constructeur cette année a pu en surprendre plus d'un, mais en effet le géant américain a décidé d'arrêter toute production d'autres jeux que Halo et Call Of Duty, en renommant leur console au passage la HALO-COD BOX, une machine proposée à 1700 Nouveaux-Francs (donc 300 Anciens-Euros). Comme l'a annoncé le constructeur, il y aura désormais une sortie régulière de 3 Halo et 12 Call Of Duty par ans.

 

Passons désormais aux jeux.


GTA V : Difficile de ne pas être déçus par ce jeu, qui au final s'est révélé bien moins bon que prévu. Effectivement le fait que Rockstar n'utilise les 3 personnages dévoilés que pour les 4 premières heures de jeu pour ensuite nous faire jouer un Clône de Susan Boyle est en soi assez éloigné de ce qu'on attendait du jeu. Par ailleurs, son scénario amincit considérablement les possibilités de Gameplay. En effet, si on nous avait effectivement dit que le jeu serait ancré dans la crise économique actuelle, on aurait aimé avoir d'autres phases de Gameplay que aller de chez soi à Pôle Emploi, puis ensuite aller dans le quartier sombre du coin pour faire le tapin. Le physique du personnage naidant pas à réussir les objectifs, on a malheureusement au final une expérience fristrante à cause des Game Over à répétition.

Bref, ce jeu a beau avoir eu 5 étoiles sur DoritosBlog (je ne suis pas vraiment adepte du nouveau nom de notre site favori), les joueurs, eux, ont été relativement déçus. Sauf Seblecaribou qui déclare dans son test du jeu :"Rockstar a parfaitement utilisé les quêtes annexes pour faire ressentir à quel point la vie de chômeur est difficile, complexe, et finalement, un peu une partie de nous. Si l'utilisation du téléphone portable était une invention extraordinaire dans GTA IV, sa non utilisation (puisque le personnage principal est pauvre) l'est encore plus !".

 


TOMB RAIDER : Comme tout le monde, je ne peux que m'incliner devant le travail phénoménal des développeurs. Pourtant, le jeu était mal parti dans mon estime et je pensais sincèrement que ce serait une bouse immonde, et pourtant...

Des environnements extraordinaires, une animation de queue de cheval incroyable, des gémissements à couper le souffle, un scénario meilleur qu'un Kubrick, tout y est. Non franchement, il est vraiment vraiment super bien. Il n'y a pas de défauts, enfin... Aie ! Non il n'y en a pas. Y'a que des qualités, en plus y'a des explosions, et on peut tuer des cerfs, ce qui est à la mode, mais dans TOMB RAIDER ce n'est pas là pour que ça fasse prétentieux et pseudo mature, non non y'a une vraie réflexion. Voilà voilà.

(Sinon le monsieur de SquareEnix derrière mon épaule me demande de dire que c'est mon GOTY, donc voilà, c'est mon GOTY)

Assassin's Gear Solid : Alors que Metal Gear Rising Revengeance (sous-titré à la dernière minute "Random Japanese Bullshit") et Metal Gear Solid Ground Zeroes (sous-titré à la dernière minute "Randomly Stupid Japanese Name") sont enfin sortis cette année, Ubisoft et Konami se sont associés après avoir longtemps flirtés ensemble pour faire leur cross-over entre les deux séries. Le personnage principal Desmond se met dans la peau de Snake pour revivre les évènements de MGS1. Par contre c'est con mais le jeu est développé par Ubisoft Montréal. Donc parfois Snake acceptera de grimper aux murs, parfois pas, parfois il le fait sans votre autorisation, parfois il saute dans une botte de foin quand vous voulez juste aller sur une plateforme en face. Ah et on peut toujours pas se baisser. Mais c'est sur, c'est le meilleur jeu de la série - Assassin's Creed, pas l'autre - et de loin.

 

En bref, les jeux sur lesquels je ne veux pas m'attarder :

. Bioshock Infinite : Super jeu, mais l'embauche du scénariste de Assassin's Creed au dernier moment se ressent sur la fin du jeu, où Athena débarque sur la ville pour nous dire que tout est faux.

. Fifa 14 : La possibilité de jouer l'arbitre est un plus indéniable, et quel bon goût d'avoir laissé les tacles pour pouvoir punir les joueurs quand ils font une faute !

. Need For Speed Underground : Comme d'hab, un NFS avec le nom d'un ancien épisode mais qui n'a rien à voir avec ce dernier.

. Mirror's Edge 2 : Très joli, malheureusement le choix d'avoir fait de Faith une paraplégique rend le parkour assez peu joyeux.

. New Super Mario Bros. World Wii U 2 3DS Version : Une révolution dans le jeu vidéo : vous pouvez désormais jouer à 14, mais pour cela il vous faudra acheter 28 Wiimotes puisqu'il en faut 2 chacun pour jouer.

 

Voilà pour cette année palpitante. A l'année prochaine pour plus de jeux vidéos incroyables, de journalisme totalement total, de Doritos, de DLC et de 5 étoiles à tous les jeux Ubisoft et Activision !