J'ai trouvé un bel article concernant la guérison par le biais du jeu vidéo sur Le Monde.fr

Je vous le mets ici :

"La pratique de certains jeux vidéo, jugés violents ou choquants, par des jeunes - public sensibles et fragiles - pose question. Ces
contenus sont d'autant plus problématiques qu'ils font souvent l'objet
d'une consommation solitaire, fragmentée, répétée et active, qui
favoriserait une imprégnation plus forte et l'induction de comportements agressifs. Certains redoutent que l'intensification des pratiques ne
débouche sur des formes d'addiction."
Cet extrait d'une note datée de novembre 2010 du Centre d'analyse stratégique, organisme rattaché à Matignon, résume
en quelques mots les principaux reproches faits aux jeux vidéo :
violence, désocialisation, addiction... Au point que l'organisme d'Etat se questionne sur une possible régulation de ce loisir.

Pourtant, certains psychologues et psychanalystes estiment que les
jeux vidéo ont des effets thérapeutiques bénéfiques pour leurs patients, enfants ou adultes. Tisser une relation de confiance entre le
thérapeute et le patient, recréer de l'estime de soi, faire parler
l'enfant renfermé, ou bien accéder à une partie de l'inconscient... Alors
que certaines structures hospitalières, comme l'hôpital Marmottan à
Paris, ouvrent des consultations pour soigner les "drogués du jeu vidéo", ces professionnels ont fait le pari inverse : celui du jeu vidéo qui fait du bien.

La suite ici