C'est un fait, j'achèterai la XXXX . Rien n'a encore filtré mais je connais suffisamment bien cette industrie pour savoir à quoi m'attendre et pour être sûr de mes goûts. J'ai vécu la génération actuelle de A à Z, de son annonce à l'E3 2005 jusqu'à aujourd'hui, du meilleur jusqu'au pire. Au final une chose est sure : non, je ne replongerai pas dans les mêmes pièges.

 

1) Je n'achèterai pas ma console dès sa sortie.

L'arrivée d'une nouvelle machine est toujours magique, on l'attend souvent depuis plusieurs mois ou plusieurs années, elle cristallise tous nos désirs. Claque graphique, promesses de gameplay et d'univers renouvelés, nouvelles features innovantes... Mouais. Vous vous souvenez du disque dur optionnel mais finalement nécessaire de la 360, de l'arrivée des trophées en cours de génération sur PS3, du Home annoncé 100 fois, de l'interminable mise à jour obligatoire de la WiiU ? On y aura encore droit, c'est sûr. Dur de claquer 400€ pour un produit incomplet, surtout quand on sait que les premières consoles sorties d'usine sont les moins fiables et les plus chères. Il suffit pourtant d'attendre un peu et de prendre du recul pour limiter ce phénomène de « console en kit à monter soi-même ». Etre un consommateur averti c'est aussi savoir être patient pour analyser les limites du produit et réduire le risque de déconvenues.

 

2) J'éviterai les jeux première génération.

Ce sont pourtant les plus fantasmatiques, ceux qui nous promettent une génération plus belle, plus fun, plus immersive. De quoi rendre obsolète instantanément toute votre ludothèque actuelle.

Dans les faits, la plupart des jeux arrivant la (les) première(s) année(s) sont souvent les plus décevants. Il y aura bien sûr les dizaines de portages « super HD » de jeux actuels : des jeux à peine plus beaux sous-exploitant le monstre de guerre fraichement installé dans votre salon. Frustrant. Il y aura aussi quelques jeux créés spécifiquement pour ces nouvelles consoles, les plus attendus. Mais ces softs de première génération sont souvent en demi-teinte : soit les jeux sont mauvais dès le départ, soit ils vieillissent mal. Gameplay ou scénario creux, graphismes sympa mais finalement pas tant que ça, durée de vie abusivement courte,... Difficile de créer un hit sur une nouvelle machine encore non maitrisée. Mieux vaut attendre les suites et les jeux plus ambitieux qui sortiront quelques mois plus tard.

 

3) Je maitriserai mes achats compulsifs.

Les accessoires déjà. Dès le départ j'avais craqué pour le grand luxe du home cinéma : la télécommande. La Xième à la maison, à croire que je les collectionne. Non seulement elle ne fait rien de plus que ma manette, mais en plus elle bouffe des piles ! Quand le superflu rejoint le masochisme...  A cela s'ajoute un adaptateur pour manette et un autre pour carte mémoire qui ont dû me servir 3 fois. Et encore, je n'ai pas acheté le XXXXX .

Concernant les jeux, après un line-up assez riche, nous allons vite avoir droit à de nombreux mois de disette pendant lesquels nous, pauvres joueurs en manque, allons devoir sauter sur tout et n'importe quoi pour peu que ça dépasse les 14/20. Rien à faire que le genre ou la direction artistique ne nous correspondent pas du tout, quand les temps sont durs impossible de faire la fine bouche, on s'attaque à tout ce qui sort. Ou comment se sentir sale 10 heures plus tard, une fois le jeu retourné et le porte-monnaie vidé de 60€.

 

4) J'apprécierai la génération actuelle jusqu'au bout.

Pour avoir « l'immense privilège » de pouvoir craquer mon compte en banque le jour de la sortie de ma dernière console, j'ai dû me priver. Je n'ai pas acheté de jeux pendant les 12 mois précédent. Il faut dire que les magnifiques vidéos pipeautées des E3 avaient réussies à me dégouter complètement de ma console actuelle. C'est pourtant dommage car c'est en fin de vie qu'une console livre ses meilleurs jeux ; les développeurs maitrisent le hardware et l'immense parc de machines installées permet d'obtenir des budgets de production confortables. On peut d'ailleurs le constater là maintenant tout de suite : Assassin's Creed 3, Gear of War Judgment, God of War Ascension, GTA V, Tomb Raider, The Last of Us,... On peut toujours attendre avant de retrouver de telles perles sur next gen ! A cela s'ajoute tous les excellents jeux auxquels je n'ai pas encore eu la chance de jouer et qui, depuis le temps, ne coutent plus que 20 ou 30€.

 

C'est ainsi que je me projette dans la next-gen, prudemment. Reste que j'en attends beaucoup et qu'il me tarde de découvrir les merveilles que les développeurs nous réservent.

 

 Edit: en bonus track la vidéo fun qui résume tout (en anglais):