----------

France  1  -  Afrique Du Sud

70' Malouda ( FRA ) - 20' Khumalo ( AFS ) / 37' Mphela ( AFS )

 

 

 Deuil. Tristesse. Dégoût, même. Car j'avais encore l'espoir infime que la France puisse se qualifier aujourd'hui, même si cela paraissait improbable. Mais comme vous le savez déjà sûrement, tout ne s'est pas passé comme prévu. Comme c'est le cas depuis le début.

Et même si l'Equipe de France avait bien commencé le match, en mettant de l'énergie dans ses actes, avec des joueurs volontaires, malgré une fatigue apparente, tout a vite tourné au vinaigre.

 


Sur un corner, une mauvaise appréciation de LLORIS et le manque de dynamisme de DIABY, permettent à KHUMALO de placer une tête qui termine au fond des filets. Quelques minutes après, c'est GOURCUFF qui est sanctionné pour son engagement trop important, par un carton rouge. Son coude était certes dangereux, mais la décision paraît tout de même un peu disproportionnée.

Dès lors, les courses de CISSE n'y feront rien. Le coeur n'y est plus. Cette désillusion entraîne un second but des Bafanas Bafanas, inscrit par MPHELA, achève le peu d'espoir restant.

 


En deuxième période, on sent deux équipes fatiguées sur le terrain, l'une par des préoccupations internes, l'autre pour un excès d'énergie. Il ne va pas se passer grand chose, hormis cette superbe frappe de MPHELA, encore lui, qui s'écrase contre le montant droit de LLORIS. Et c'est sûr une des rares prises de vitesse de la France sur la défense sud-africaine, que RIBERY parvient à trouver en retrait MALOUDA, qui réalise ici l'exploit d'inscrire le premier but des Français dans la compétition.

Tout se finit sur une ambiance morose, tout en sachant que l'Afrique du Sud n'a pas eu les ressources pour se qualifier pour le prochain tout. Deux perdants sur le terrain. Pourtant, l'un sort par la petite porte, l'autre mérite d'être félicitée pour son travail.

 

Mexique  0  -  1  Uruguay

43' Suarez ( URU )

 

 

De l'autre côté, le Mexique rencontrait l'Uruguay dans un match qui visiblement s'est révélé serré. SUAREZ va inscrire l'unique but de la rencontre en fin de première période, confortant l'Uruguay dans sa première place, et qui lui permettra d'échapper à une possible rencontre contre l'Argentine en huitième de final.