...roule sur le rail de mon indifférence...