Une fois n'est pas coutume, Lâm Hua publie à la bourre ses chroniques du Week-End.Toujours intéressantes à lire, la dernière porte sur le PSN.L'auteur  résume les faits et nous livre quelques réflexions.Son passage intitulé "la mise en danger des développeurs" exprime ce que j'ai essayé d'expliquer à propos de la sortie européenne de Persona 3 Portable d'une manière plus générale.Notez que le texte a été écrit avant la conférence du 1er Mai à 7H.

Dernier point moins visible, mais qui a son importance : la mise en
danger de la base de l'écosystème PSN, les développeurs. Car s'il est
évident que l'arrêt longue durée du PSN a coûté autant en chiffre
d'affaire perdu sur les ventes et les DLC, que penser du long terme ?
Comme dit plus haut, Sony va perdre des certains utilisateurs dans
cette affaire, mais surtout la confiance de tous les autres. Comment
avoir envie de dépenser sur un réseau qui est désormais synonyme de
hack, de piratage et de revente de données personnelles et sensibles ?
La communauté des développeurs, qui ne porte déjà pas spécialement le PSN dans son coeur (le Live est bien plus rentable), s'inquiète ouvertement des conséquences à long terme et de la viabilité du PSN pour créer du business. Et dans ces
développeurs, il y a les gros éditeurs qui vendent des costumes, des
reprises de vieux hits ou des maps supplémentaires, mais il y a aussi et surtout des développeurs indépendants dont l'équilibre financier est
toujours très précaire. L'arrêt sec puis le ralentissement possible des
transaction sur leur environnement de marché pourrait signer leur arrêt
de mort, surtout lorsque l'on sait que le PS Store risque de prendre un
mois entier pour réouvrir ! 

Et ces dernières années,
ces « petits développeurs » ont montré à quel point ils pouvaient peser
dans la balance, en terme de chiffre d'affaire comme d'image de marque.
Des titres comme Flower, Limbo et autres Shadow Complex le prouvent :
les exclusivités sont la fondation d'une marketplace saine. Si les
développeurs quittent le PSN, les conséquences seront en cascade et
dramatiques.

Source : http://www.journaldugeek.com/2011/05/01/le-nouveau-tsunami-de-sony/