Ah les créateurs de jeux vidéo.

Bien sure on connait nos jeu vidéo préférées parqueur on est totalement fans des Mario - Sonic - Rayman...

Ok c'est bien d'avoir des jeu favoris mais connait t'ont vraiment leur créateur de génies ?

Alors il et temps de régler ce petit problème.

Donc tout  s les mois je vais publier la biographie d'un créateur de jeu vidéo et ce moi si je commence par Michel Ancelle créateur de Rayman.

Et pour bien faire je vous propose une petit biographie de ce MR incontournable du jeu vidéo :

Durant les premières années de son existence, Michel Ancel voyage dans de nombreux pays au gré des affectations de son père, militaire. Son imaginaire fut sans doute nourri des cultures des pays où il vécut. C'est en Tunisie qu'il découvre pour la première fois une console de jeu vidéo. Dès lors, Michel se met à imaginer des concepts et à bidouiller sur son ordinateur.

Il commence par exercer la fonction de demomaker (programmeur de démonstrations graphiques) et après un premier projet de shoot them up avorté (intitulé Mechanic Warriors), qu'il avait proposé à Lankhor, il finit par intégrer la société Ubisoft en 1989 comme graphiste indépendant. Il participe alors au développement de The Intruder et de The Teller. Mais c'est en participant dans un projet audacieux de Frédérick Raynal qu'il va se faire connaitre: Little Big Adventure. Le jeu, considéré comme référence des débuts de la 3D, connait un énorme succès. S'ensuit un second volet, Little Big Adventure 2, tout autant percutant de beauté.

En 1992, il passe salarié et dirige le développement d'un jeu de plates-formes original, Rayman, dont le premier volet sort en 1995 sur Jaguar, PlayStation et Saturn. Le titre rencontre un succès international. Par la suite, Michel se penche durant quelque temps sur Tonic Trouble (1999) sur Nintendo 64, un autre jeu de plates-formes/action, mais il abandonne finalement le projet en cours de réalisation pour travailler sur Rayman 2: The Great Escape (1999), aidant son héros à franchir le cap de la 3D. Les jeux de la gamme Rayman, adaptés sur la plupart des plates-formes du marché, se sont vendus à plus de 15 millions d'exemplaires dans le monde au total, faisant de Michel Ancel un des créateurs de jeux français les plus réputés.

Par la suite, Michel Ancel désire œuvrer sur de nouveaux projets et ne retravaillera plus jamais sur son bébé, même pour Rayman 3: Hoodlum Havoc. Dans ses nouveaux studios de Montpellier, il se focalise sur un jeu d'aventure ambitieux censé se dérouler en trois parties et pour lequel il entreprend un énorme travail d'écriture. Beyond Good & Evil (souvent appelé "BGE") sort en 2003 sur PC, PlayStation 2, GameCube et Xbox. Malgré les qualités reconnues par la critique, le titre ne reçoit pas l'accueil escompté et tous les projets de suites sont alors avortés, du moins temporairement.

Le jeu a toutefois été remarqué par le cinéaste néo-zélandais Peter Jackson qui, déçu par les adaptations vidéoludiques du Seigneur des Anneaux par Electronic Arts, décide de faire appel au français pour transposer sur consoles son nouveau long métrage King Kong. Michel Ancel ressort très enthousiaste de cette collaboration internationale, livrant un jeu d'aventure immersif et sensible qui le remet sur le devant de la scène.

En 2006, il décide renouer avec Rayman et se lance dans la création de Rayman 4, titre ayant comme "méchants" principaux des lapins crétins. Des mini jeux devaient être intégrés dans le jeu en tant que bonus. Seulement, après avoir fait les parties les plus importantes du jeu, Ancel laissa le projet au reste de l'équipe d'Ubisoft. Pendant son absence, Ubisoft décida d'abandonner l'aspect aventure du jeu et ne conserva que les mini-jeux en raison du planning de développement trop court, le jeu devant sortir le jour de la sortie de la Wii, console dont le jeu était avant tout destiné.

Sa carrière prolifique est reconnue officiellement en mars 2006, où il est fait Chevalier des Arts et des Lettres par le ministre de la Culture, R. Donnedieu de Vabres.

En mai 2008 alors que les projets de suite de la franchise semblait annulé, Ubisoft a dévoilé Beyond Good & Evil 2. Quelques mois plus tard il indiquera lors du Video Games Live à Paris que le titre est en développement depuis 2007, l'homme ayant carte blanche pour son nouveau projet.

Il travaille actuellement sur Beyond Good & Evil 2, a l'adaptation vidéoludique de la trilogie Tintin et sur un vrai Rayman 4.

Voila jespere que ce rapelle memoire ou decouverte sur Michel Ancel vous à plus à tous.

Quelle créateur pour le mois prochain ?