Dans le monde de la traduction "free lance", on vous propose parfois
des travaux qui vous font réfléchir. Par "réfléchir", j'entends surtout
qu'on se pose la question suivante: "est-ce que j'accepte ce taf ? Ou vaut-il mieux le refuser?"

Il m'est précisément arrivé ce dilemme il y a quelques semaines, quand les Editions Soleil m'ont proposé une nouvelle licence à traduire: "Le Capital" de Karl Marx en version manga (vous pouvez rire, allez-y)!

Le marxisme et moi, ça fait 35. Et l'image que j'en ai est forcément
celle de monsieur-tout-le-monde. En réalité, question histoire de la
politique sociale, je frise le zéro pointé. Pourtant, j'ai accepté,
curieux d'en savoir plus et de m'ouvrir l'esprit. J'ai donc traduit, moi un capitaliste affirmé (ACHETEZ mes bouquins, c'est un ordre!), un manga sur le marxisme!

Pour être franc (notez le jeu de mot), j'en ai un peu bavé. Car si
ces deux tomes sont plutôt bien réalisés et suffisamment vulgarisés pour être accessibles aux incultes dans mon genre, ils comportent des
notions d'économie communiste, qui m'étaient jusqu'alors totalement
étrangères...

Parlez-moi de NES, de Disk System, de PC Engine DUO, et je m'enflamme! Mais parlez-moi de "création monétaire", de "capital constant" et de "valeur d'échange" et là, je fais carrément moins le malin...

Quoi qu'il en soit, les deux volumes sont parus et ont,
rassurez-vous, été relus et adaptés par des coco... heu, pardon, des
spécialistes de la question. Personnellement, pour venir à bout de ma
mission, il aura fallu que je pousse assez loin mes recherches de
documentation. Et j'avoue avoir beaucoup appris! Certes, je n'ai pas
changé de bord politique (haaa, ce manichéisme caricatural et inévitable dans ce genre d'ouvrage...) mais je suis désormais un peu moins bête.

Et en recevant mes exemplaires ce matin, quelle ne fut pas ma
surprise de constater que le premier tome avait été préfacé par Olivier
Besancenot! Ma signature à côté du célèbre postier? La classe? Je ne
sais pas, à vous de voir...

J'aurais préféré une préface de Miyamoto, mais ce n'est visiblement pas le même domaine...

PS: pour qui je vote habituellement? Pour Yamauchi, pardi!

Hiroshi Yamauchi, président!!!!!!!

Le Capital, aux Editions Soleil, est dispo dans les librairies depuis le 19 janvier (2 tomes).

http://omakebooks.com