Nouvel univers musical aujourd'hui avec le très grand Herbie Hancock. Connu du grand public pour son titre "rap", Rockit, Hancock ancien musicien de Miles Davis s'est lui spécialisé dans la funk (ou jazz funk) même s'il semble difficile de l'y enfermer de façon définitive. Mélanges de
sons, synthé et instruments plus classiques, Herbie se livre à de
grandes variations pour notre plus grand plaisir. 

Head Hunters est probablement l'une de ses plus belles réussites. Rien pour que pour ses deux premiers morceaux, Chameleon que vous pouvez écouter ci-dessous, titre fleuve d'une dizaine de minutes, mais également Watermelon Man qui
commence par des souffles dans des goulots de bouteilles. Avec cet
album, c'est une première approche, en douceur, dans l'univers du jazz, loin de l'aridité d'un Monk par exemple. Pas
du jazz modal, certes, mais du jazz teinté de funk. Herbie n'est plus le musicien au service des grands, il devient ici un grand lui-même. Expérimenter, mélanger, tout en restant funk, voilà
le maître mot de ce grand album dont je vous invite à découvrir le
premier morceau. A écouter dans son intégralité tant les mouvements à différents moment du morceau dégagent des sensations
sensiblement différentes pour ne pas dire contradictoires.

L'article d'origine : http://raoulcinephile.over-blog.com/article-musique-cameleon-herbie-hancock-80378221.html