La Wii U devrait permettre à Nintendo de ratrapper ses concurents aussi bien en terme de hardware que de online. La console connéctée au web 24/7 ne permettra cependant pas de pouvoir jouer aux jeux Free to Play.

Satoru Iwata, dans un entretien avec le Wall Street Journal, affirme que le modèle de microtransaction fait baisser la valeur du logiciel aux yeux du consommateur et n'est pas rentable sur le long terme.

" Nous n'avons aucune intention de fournir une propriété à une autre plateforme, ou de les rendre disponible dans un mode qui ne demande pas au joueur de payer, Nintendo est une entreprise qui essaie de maintenir une valeur globale des jeux vidéo.

Bien sur, si Nintendo demande au consommateur de payer plus que les autres plateformes, c'est alors sa mission de fournir une valeur ajoutée pour laquelle les gens vont payer. Pour réaliser ceci, nous devons rester unique et ne pouvant pas être ailleurs. Nouveauté, fun et surprise.

Si nous étions d'accord, la seule façon pour nous de vendre plus de produits en baissant le prix, alors il n'y aurait pas de futur lumineux et l'industrie entière pliera. "

 Iwata reconnait que quelques éditeurs connaissent beaucoup de succès avec le modèle gratuit et les micro transactions. Mais...

" Oui, c'est vrai. Il y a de grands exemples de sytèmes de publicités et de microtransactions, et quelques compagnies ont émergées avec ce genre de systèmes. Mais d'un autre côté,, croyez-vous que ce système peut tenir sur le long terme ?

Je ne connait pas la réponse. Et je ne veux pas aller dans cette direction."

Si l'on décrypte bien cette news, Nintendo semble être dans la continuité de la vision déployée lors de la GDC 2011 ( voir l'article de Rahan );

Nous aurons surement droit à un abonnement payant pour le live, comme ce qu'il se fait sur Xbox ou bien PS3 avec l'abonnement Playstation Plus, la fameuse "valeur ajoutée" tant voulue par Nintendo.

Non au Free2Play, il faut vendre pleins de jeux à taux plein, autrement l'industrie entière sombrera dans le chaos et ce sera la fin des jeux vidéo, du monde, de l'univers... le big crunch. A cause des Free2Play.

J'en connais plus d'un qui vont pas être d'accord... à commencer par le barbu à la pomme.

 

source Eurogamer.net