Nous sommes soumis aux affres des virus et autres chevaux de troie, même si nous n'allons jamais sur des sites douteux (les lecteurs de Gameblog sont irréprochables voyons...). L'un d'entre eux ayant sévi en fin d'année dernière risque de poser quelques soucis à plus de 300 000 utlisateurs et le FBI s'en inquiète.

Le cheval de troie en question porte le doux nom de DNS changer et comme son nom l'indique il va changer les adresses DNS de la machine infectée.  L'utilisateur non averti ne s'en rend normalement pas compte. Celui qui a l'habitude va tout de même très probablement noter un ralentissement de sa machine et des DNS étranges s'il vérifie ses paramètres de connexion. La machine concernée n'est pas directement visée, mais peut servir de pont pour lancer des attaques de différentes natures. En outre il est plus facile de savoir ce qui transite sur ces PC...

Les faux serveurs DNS qui répondent à ces machines ont été identifiés et le réseau sera démantelé prochainement. Ce sont ces 360 000 utilisateurs qui n'auront plus de réponses de ces serveurs et n'auront donc plus de connexion. Le problème est relatif, puisque ce n'est pas leur connexion, mais plutôt leur configuration qui est touchée. Mais ils seront contraints de se pencher sur la sécurité de leur ordinateur...

Si l'envie vous prennait de vérifier que cette saloperie est bien absente de votre PC préféré, vous pouvez faire un tour sur la page www.dcwg.org ou plus simplement faire le test sur cette page française : http://www.dns-ok.fr. Mais vous êtes un gars / une fille propre non ? ;)