945.jpg

Image extraite du documentaire, Bibliothèques sous influence

La culture, au sens large du terme, participe à la formation de nos esprits. Du
plus jeune âge, simple statut d'écolier, à l'âge adulte nous ne cessons
de nous frotter à ce domaine si vaste, si varié. Alors forcément, un
tel sujet est source d'interrogations. Celle qui nous préoccupe
aujourd'hui, et qui est à la base de cette grande réflexion, cette étude, que nous souhaitons mener concerne l'influence dans la culture.

Qu'entendons-nous par « influence » ? Simplement le fait d'une orientation de la culture. Autrement dit, dans la variété des propositions, dans les prédilections des productions,
s'interroger sur une potentielle influence. Une influence ou des
influences ? Des influences changeantes ?

Qu'entendons-nous également par « culture » ? Mot générique renvoyant à une réalité forcément hétérogène. La culture, ici étudiée, se concentrera sur trois éléments. Trois éléments complémentaires, participant chacun à la formation des
esprits de chaque citoyen, du plus jeune âge aux termes de nos vies comme nous l'expliquions plus haut. Quels sont ces
éléments étudiés ?

L'Ecole tout d'abord, car l'école est cette institution qui nourrit nos esprits en premier, en excluant l'apprentissage des parents. De
l'éveil de l'école élémentaire aux savoirs spécialisés de l'université
pour ceux qui s'y rendent, l'apprenant découvre, assimile des connaissances. Des connaissances générales, comme un savoir
« éternel », socle commun pour les premiers temps comme l'époque aime à
dire, à des savoirs plus spécifiques les années passant.

Les bibliothèques ensuite. Lieux des savoirs, conservant une pluralité d'auteurs, de domaines, de points de vue. Ces établissements constituent aujourd'hui le lieu du « savoir
potentiel ». Qui n'attend que nous, non obligatoire contrairement à
l'école. Des récentes productions aux classiques, chacun y trouvera son compte.

Enfin, la production culturelle actuelle. Culture « vivante », par opposition à la culture « morte » trouvable dans les bibliothèques, abordée ici via le domaine de la littérature et du cinéma français.

Toute réflexion a son organisation. Celle qui structurera l'ensemble de cet ouvrage sera la suivante. Une première partie sera consacrée aux bibliothèques. En partant de l'affaire des bibliothèques
aux mains des villes frontistes après les municipales
de 1995, nous interrogerons ce fait divers en nous appuyant sur
plusieurs sources (télévision, presse écrite, documentaire, articles sur Internet), nous analyserons ensuite à
l'échelle du département du Val d'Oise les collections des
bibliothèques, en nous restreignant aux écrits politiques, afin de constater ou non un déséquilibre dans les savoirs proposés.

La seconde partie de notre réflexion se portera sur l'école. Afin d'étudier les possibles influences, changements d'influences, nous analyserons l'un après l'autre, puis de manière comparative, deux manuels scolaires. Le Tour de la France de deux enfants, un classique publié après 1870, et un manuel actuellement utilisé.

Enfin, dernière partie, la production culturelle actuelle clôturera notre grande étude. En nous appuyant sur des revues professionnelles comme Livres Hebdo, des revues littéraires (Lire...) ou encore des magazines généralistes (Télérama...) nous analyserons la production littéraire et cinématographique française, mise en avant, afin d'y déceler une
possible influence, des influences. Dans le cadre du cinéma, le sujet
abordé sera les comédies. De multiples comparaisons seront entreprises entre des comédies des années 50/60 et des comédies
actuelles.

Le projet pourra évoluer, les parties se modifieront probablement, selon le résultat de nos recherches. Je
vous souhaite une bonne lecture et par avance vous remercie pour votre
soutien.

Version pdf

Version epub

L'article d'origine : http://lantiblog.over-blog.fr/article-essai-introduction-71862358.html