A l'occasion de la prochaine commercialisation de sa franchise star Madden, EA inaugure un nouveau moteur 3D censé améliorer de manière sensible un ensemble paramètres graphique et physique pour faire d'elle à ce jour la simulation de football américain la plus pointue du marché. Là où le bas blesse, c'est que l'éditeur américain a décidé de ne pas inscrire cette révision technique dans l'agenda de la Wii U. Ainsi Madden 13 utilisera le moteur 3d d'ancienne génération, au grand dam des futurs possesseurs de la nouvelle console de salon de Nintendo.
 
"Ce n'est pas une question de manque de volonté" se défend le responsable de la franchise. Cette impossibilité d'associer la performance d'un nouveau moteur 3D à une console nouvelle génération viendrait d'un manque de temps. L'expertise de la Wii U impose à l'éditeur une remise à plat de l'expérience passée. Le concept sur lequel repose la Wii U exige une nouvelle manière d'appréhender Madden, les efforts de créativité supplémentaires ont donc supplée ceux alloués à la technique. "Nous étions capables d'ajouter un grand nombre d'éléments différents dans le but de vous donner les moyens de configurer comme bon vous semble l'avant-match" se réjouit le responsable de Madden.
 
L'écran du GamePad apparaît comme une bénédiction pour les jeux de simulation. La gestion temps réel des équipes fluidifie le déroulement des rencontres tout en offrant aux joueurs la possibilité d'ajuster sa stratégie au nez et à la barbe de son vis à vis. Un compromis réservé aux joueurs nord-américains et à eux seuls. EA se refuse d'éditer le jeu en dehors des frontières des Etas-Unis.