Ben voilà, fallait bien que ça arrive un jour.

Plusieurs chercheurs français, placés sous la direction de Jean-Marc Lemaître, directeur de l'Institut de génomique fonctionnelle (INSERM/CNRS/Université de Montpellier) viennent de démontrer ce que l'on croyait impossible, à savoir le rajeunissement des cellules âgées Pour faire simple, ils ont réussi à reprogrammer  in vitro des cellules sur le déclin de manière à ce qu'elles redeviennent des cellules-souches capables de se différencier, par la suite, en cellules de tous types. Je vais faire simple pour ceux qui n'aiment pas la biologie: lorsque se forme un embryon dans le ventre d'une môman, ce sont ces cellules-souches qui sont au départ de tout. Selon les besoins de l'organisme, elles prennent des fonctions spécifiques qui permettent à l'organisme de se développer. Vous imaginez donc l'impact potentiel de cette découverte: à terme, elles permettront de réparer des tissus ou des organes endommagés par l'âge ou la maladie, et donc de prolonger la vie. L'elixir de jouvence aurait-il enfin été découvert? C'est bien possible, et je dois dire que cela me laisse rêveur sur les progrès de la science ces prochaines années...

Sources:

http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/10/31/le-vieillissement-des-cellules-est-reversible_1596556_3244.html

http://www.liberation.fr/sciences/01012368971-le-vieillissement-des-cellules-est-reversible